IranDroits de l'hommeIran/lapidation: une lettre par jour à Sakineh, publiée en...

Iran/lapidation: une lettre par jour à Sakineh, publiée en France et aux USA

-

AFP: Une lettre de soutien à Sakineh Mohammadi-Ashtiani, Iranienne condamnée à mort par lapidation, sera publiée chaque jour à partir de lundi dans des quotidiens français et américain, a annoncé jeudi à l’AFP le philosophe français Bernard-Henri Lévy.

« Nous allons envoyer à partir de lundi une lettre quotidienne à Sakineh, signée par de grands noms de la littérature et des arts », a annoncé le philosophe. Dans le même temps, « nous lancerons un appel aux internautes signataires pour qu’ils écrivent eux aussi à Sakineh. Ces lettres parviendront à sa famille », a-t-il ajouté.

La publication démarrera lundi, avec le journal français Libération et le quotidien américain le Huffington Post en ligne, a-t-il ajouté.

L’essayiste a par ailleurs affirmé que le président français Nicolas Sarkozy, avec lequel il s’est entretenu récemment, faisait du sort de la jeune Iranienne « une affaire personnelle » et pourrait bientôt « prendre des initiatives ».

« J’ai eu dimanche soir une longue conversation téléphonique avec le président Sarkozy. (…) Il semblait déjà très au fait du dossier », a précisé le philosophe.

« Je ne serais pas surpris qu’il prenne dans les jours qui viennent des initiatives en ce sens. Mais il m’a demandé la confidentialité la plus totale sur ce point », a-t-il poursuivi.

Le site de la revue de Bernard-Henri Lévy, « La règle du jeu », et le journal Libération ont publié dimanche et lundi une tribune de soutien à Sakineh Mohammadi-Ashtiani, signée par de grands noms du cinéma et de la littérature, ainsi que par plusieurs personnalités politiques.

Cette pétition a notamment été signée en France par l’ancien président Valéry Giscard d’Estaing et l’ex-ministre Simone Veil et, ce jeudi, par l’actuel ministre français de la Culture, Frédéric Mitterrand.

Sakineh Mohammadi-Ashtiani, 43 ans, mère de deux enfants, a déclaré la semaine dernière à la télévision d’Etat iranienne qu’un homme avec qui elle était intime avait tué son mari en sa présence. Ses deux avocats ont affirmé qu’elle avait été forcée à faire cet « aveu ».

La révélation début juillet de son exécution imminente par lapidation suscite depuis une vague d’indignation dans le monde. La justice iranienne a annoncé le 11 juillet la « suspension pour des raisons humanitaires » du verdict.

Selon les autorités iraniennes, elle a été condamnée en 2006 pour adultère et implication dans le meurtre de son mari.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Le rôle des étudiants et des universités dans le soulèvement national de l’Iran

Lors du soulèvement national du peuple iranien, qui a débuté à la mi-septembre de cette année, les étudiants ont...

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous