IranDroits de l'hommeL'Iran annonce l'arrestation de deux "faux journalistes"

L’Iran annonce l’arrestation de deux « faux journalistes »

-

Reuters: Deux étrangers ont été arrêtés en Iran après avoir interviewé le fils d’une femme dont la condamnation à mort pour adultère a été récemment suspendue, a déclaré lundi un procureur iranien.

L’information diffusée par l’agence de presse Isna ne précise pas leur nationalité, mais le journal britannique The Guardian rapporte qu’il s’agit de journalistes allemands de l’hebdomadaire Bild am Sonntag.

« Deux étrangers se présentant faussement comme des journalistes ont été arrêtés en Iran », a déclaré le procureur général Gholamhossein Mohseni-Ejei cité par Isna.

« Nous avons été informés (…) qu’ils prévoyaient une interview avec la famille de Sakineh Ashtiani », a ajouté le procureur. « Ils sont entrés en Iran en tant que touristes et ont conduit une interview avec son fils. »

Sakineh Mohammadi Ashtiani a été condamnée en 2006 pour adultère et complicité dans le meurtre de son mari. Les autorités ont suspendu le 8 septembre son exécution par lapidation à la suite d’une mobilisation internationale.

L’adultère est le seul crime passible de la peine de mort par lapidation selon la loi islamique en vigueur en Iran depuis la Révolution de 1979.

Le Comité international contre la lapidation (ICS) rapporte sur son site internet que les Allemands, un reporter et un photographe, ont été arrêtés dimanche avec le fils d’Ashtiani et son avocat lors d’une descente de police dans le cabinet de l’avocat.

« J’étais au téléphone avec l’un des journalistes, au milieu de l’interview, lorsqu’un groupe de fonctionnaires a apparemment fait irruption dans le cabinet et que notre communication a été instantanément interrompue », a déclaré au Guardian Mina Ahadi, d’ICS.

Ejei, qui est aussi porte-parole de la justice, a déclaré que les deux interpellés avaient été placés « en détention », mais il n’a pas précisé où. Il a ajouté qu’ils n’avaient aucun document prouvant leur qualité de journalistes.

Par ailleurs, le journal espagnol El Pais a annoncé lundi que sa correspondante en Iran avait reçu l’ordre de quitter le pays sous deux semaines et que son accréditation avait été annulée.

Selon le quotidien, aucune explication officielle n’a été fournie à Angeles Espinosa, mais la décision de Téhéran pourrait être liée à l’interview du fils du Grand ayatollah Hossein Ali Monazeri qu’elle a menée en juillet dernier.

A la suite de cette interview, elle avait été détenue dans la ville sainte de Qom et s’était vu retirer sa carte de presse.

Les correspondants étrangers doivent obtenir une permission officielle pour se déplacer hors de la capitale et ont l’interdiction de couvrir les manifestations ou autres événements politiques non officiels.

Hossein Jaseb, Guy Kerivel, Jean-Stéphane Brosse, Nicole Dupont et Marine Pennetier pour le service français

7,062FansLike
1,156FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous