IranDroits de l'hommeUSA : Une déportation en Iran toujours possible pour...

USA : Une déportation en Iran toujours possible pour quatre frères iraniens libérés au bout de trois

-

Los Angeles Times, 17 mars – Quatre frères iraniens emprisonnés pour menaces à la sécurité de l’Etat ont été libérés d’un centre de détention des services d’immigration mercredi après plus de trois ans d’emprisonnement. La libération soudaine des Mirmehdis – Mohammad 34 ans, Mohsen, 37, Mojtaba, 41 et Mostafa, 45 – a été annoncée à 16h15 et arrive à temps pour le nouvel An iranien dimanche. Les frères sont immédiatement rentrés chez eux dans la vallée de San Fernando.

Leur libération est une surprise totale. Les juges et les autorités de l’immigration la négociaient depuis un mois.

Le quatre auraient dû être libéré le 20 février d’une prison de l’immigration à Terminal Island, mais ils avaient rejeté les conditions posées par le gouvernement à leur libration. Le gouvernement a par la suite rectifié ces termes. Ces frères ont été libérés bien qu’ils aient refusé de signer les nouveaux documents, a déclaré une porte-parole de l’immigration.

« Mes clients sont très heureux. C’a a été long et pénible, mais ils ont l’intention de reprendre leur vie », a déclaré l’avocat Marc Van Der Hout. « Pas beaucoup de clients accepteraient de rester fermes sur un principe et de passer un mois de plus en prison parce qu’ils considèrent que les conditions de leur libération ne sont pas juste. »
Il a ajouté que les frères Mirmehdis voulaient continuer à travailler comme agents immobiliers.

Les autorités gouvernementales les avaient accusé d’être des sympathisant du groupe d’opposition iranien les Moudjahidines du peuple, ou OMPI, qui est sur la liste américaine des groupes terroristes étrangers. Les frères ont affirmé qu’ils n’étaient pas membres de l’OMPI et ont nié connaître quelqu’un qui le soit. Un jugement en appel de l’immigration a estimé que les frères n’avaient aucun lien avec le terrorisme et a suspendu provisoirement leur déportation vers un pays tiers, qui ne sera pas l’Iran car les juges des services de l’immigration ont ordonné qu’aucun des frères ne soient déportés en Iran où ils seraient torturés.

7,062FansLike
1,168FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous