IranDroits de l'hommeIran: onze bahaïs accusés de "conspiration contre la sécurité...

Iran: onze bahaïs accusés de « conspiration contre la sécurité nationale »

-

AFP: Onze responsables bahaïs iraniens arrêtés en mai ont été accusés de « conspiration contre la sécurité nationale » et maintenus en détention, a indiqué un communiqué de la communauté bahaïe des Etats-Unis reçu samedi par l’AFP.

Le quotidien gouvernemental Iran avait annoncé le 23 mai l’arrestation de « plusieurs responsables » de l’université en ligne des bahaïs BIHE (Bahaï Institute for Higher Education), accusés de « prosélytisme ».

Le journal avait également affirmé que le BIHE était « une couverture pour des activités d’espionnage ».

L’Assemblée spirituelle nationale des bahaïs des Etats-Unis (USBNC) a précisé dans son communiqué que 19 membres de ce mouvement avaient été arrêtés le 21 mai et que 8 d’entre eux avaient été libérés depuis.

Les 11 autres « on été maintenus en détention et sont apparemment accusés de conspiration contre la sécurité nationale et contre la République islamique pour avoir fondé le BIHE », précise le communiqué.

Les bahaïs suivent les enseignements de Bahaullah, né en Iran en 1817, qu’ils considèrent comme un prophète. Leur foi est interdite en Iran, où ils sont considérés comme des hérétiques et des « espions » liés à Israël car leur siège mondial se trouve à Haïfa.

Ils ont créé un enseignement à distance depuis 1987 car les bahaïs ne sont pas autorisés à faire des études supérieures (ni à être fonctionnaires) en Iran.

Les bahaïs iraniens sont régulièrement poursuivis et les sept principaux responsables de la communauté ont été condamnés fin 2010 à 20 ans de prison.

Au total, selon l’USBNC, « plus de 100 bahaïs sont actuellement détenus en Iran, contre 56 à la mi-janvier », dans le cadre d’une « tactique d’arrestations et libérations permanentes destinée à terroriser » la communauté iranienne.

Les bahaïs seraient plus de 7 millions dans le monde, dont 300.000 en Iran, selon les responsables de la communauté.

L’Union européenne et les Etats-Unis ont fait part à plusieurs reprises de leur inquiétude au sujet du sort réservé aux bahaïs par les autorités iraniennes.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous