IranFemmesIran : « mon père m’a vendue pour un...

Iran : « mon père m’a vendue pour un million de tomans »

-

Iran Focus, Téhéran, 8 juin – Le témoignage d’un drame survenu le 6 juin à Téhéran et repris dans le journal Etemad. Un drame devenu par trop commun de nos jours en Iran où règne une discrimination sexuelle inégalée, qui cherche par tous les moyens à nier l’humanité des femmes.

Au petit matin, les habitants de la rue Falah dans la capitale sont réveillés par les cris d’une jeune fille qui appelle à l’aide. Dehors, la fille à moitié nue se tient devant un bâtiment en construction et deux hommes la tirent à l’intérieur. Elle hurle, elle se débat. Un voisin appelle la police. A l’arrivée des agents, les deux hommes prennent la fuite.

Bahar (printemps), âgée de 20 ans, raconte à la police : « Un des hommes qui s’est enfui est mon mari temporaire et l’autre c’est son copain. »

Il se trouve qu’en Iran la théocratie a institué le mariage temporaire, où il suffit de passer devant un mollah pour régulariser une relation sexuelle d’une heure à 99 ans. Les pères ou les tuteurs hommes ayant tous les droits sur leurs filles, ils peuvent les vendre, les louer ou les donner en toute légalité grâce à ce système de prostitution ou d’esclavage légalisé. Inutile de dire que dans ce marché, les femmes n’ont aucun droit ni mot à dire.

« Mon père avait de gros problème d’argent, continue la jeune fille. C’est pour ça qu’il m’a vendue pour 1 million de tomans à cet homme de 45 ans, et ça s’est passé il y a deux jours. Et cet homme m’a dit qu’il m’avait achetée pour 99 ans. Ensuite il m’a emmenée de force dans ce bâtiment en construction. Là il m’a dit : ‘‘comme je ne veux pas que ma première épouse sache que je t’ai prise temporairement, je t’ai amenée dans ce bâtiment dont le premier étage m’appartiens. Reste là jusqu’à ce soir et demain je verrai ce qu’on fera.’’ »

Bahar poursuit : « J’ai passé la nuit toute seule ici. J’ai dormi et le matin quand je me suis révéillée, j’ai vu mon mari avec un jeune. Il disait que c’était un ami. Il m’a dit que je devais coucher avec cet homme. Et quand il a voulu me violenter, je me suis débattue et je me suis enfuie. Dans la mêlée, il a déchiré mes vêtements. Et c’est comme ça que je suis arrivée à moitié nue dans la rue et que j’ai appelée à l’aide. Ils m’ont rattrapée dans la rue et ils m’ont ramenée de force dans l’appartement. Ils allaient me violer quand vous êtes arrivés. »

Une enquête est ouverte pour examiner

7,062FansLike
1,156FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous