IranFemmesL'Iran : les Femmes exclues du sport au nom...

L’Iran : les Femmes exclues du sport au nom de l’Islam

-

AKI, Téhéran, 19 décembre – Le vice-président du Comité Olympique iranien, Abdolreza Savar, a annoncé de nouvelles règles pour combattre ce qu’il qualifie de « assujettissement » du sport « aux coutumes et aux pratiques occidentales ».

Dans un mémorandum envoyé à toutes les fédérations sportives, Savar, qui est responsable « du comportement appropriée des athlètes masculins et féminins » a dit qu’ « une punition sévère sera décernée à ceux qui ne respectent pas les règles islamiques pendant les compétitions sportives » tant en Iran qu’à l’étranger.

Le mémorandum a aussi dit qu’ « aucun entraîneur masculin ne peut entrainer ou accompagner les athlètes quand ils voyagent à l’étranger. »

« Si on ne trouve pas d’entraîneurs féminins, nos équipes féminines ne participeront pas aux compétitions internationales », a dit Savar.

On considère les athlètes de l’Iran parmi les meilleur au Moyen-Orient, mais en raison des restrictions sévères imposées par le gouvernement, les femmes sont parfois exclues de la compétition et empêchées d’exploiter leur potentiel.

A titre d’illustration l’équipe de volley iranienne, qui n’a pas pu se qualifier dans la moindre compétition internationale, parce qu’elle n’a pas d’entraîneur.

« Dans le volley il n’y a pas d’entraîneur féminin compétent et le comité Olympique ne nous permet pas d’employer des hommes pour entraîner l’équipe féminine », a dit Saïd Derakhchandeh, le président de la Fédération iranienne de voleyball.

L’équipe de voleyball de l’Iran a compté par le passé comme une des meilleures d’Asie.

Le mémorandum mentionne aussi de nouvelles règles sur les vêtements portées par les athlètes, disant que si ces règles n’étaient pas suivies, les athlètes seraient sévèrement punis et ne pourraient participer aux futures compétitions nationales ou internationales.

Savar a aussi évoqué une compétition de Tae-Kwon-Do tenue dans l’île de Macao, en Chine où un arbitre masculin a saisi et a levé le bras d’une joueuse iranienne qui avait gagné un tournoi.

Il a dit que les sportives iraniennes ne participeraient aux jeux Olympiques suivants, dans aucune discipline qui impliqueraient le moindre contact physique avec l’arbitre, si c’est un homme.

L’objectif de l’Iran, dit Savar « n’est pas juste de gagner des médailles, mais de promouvoir la culture islamique et ainsi nous avons décidé d’inaugurer une exposition consacrée aux valeurs islamiques pendant les jeux Olympiques à Beijing » en 2008.

D’autres femmes en Iran ont aussi été empêchées de poursuivre leurs activités sportives.

La pilote championne de rally Laleh Seddigh a été interdite pendant 12 mois de participer à la compétition

Elle a été accusée d’avoir trafiqué le moteur de sa voiture pendant sa dernière course en Iran.

Dans un interview téléphonique avec (AKI) International Adnkronos, Seddigh a dit que « c’est une conspiration, je n’ai pas commis d’irrégularités. Ils veulent simplement m’exclure de la compétition parce que je suis une femme. »

Seddigh est connue comme la « Schumacher de l’Orient ».

« Ils n’ont probablement pas apprécié le fait que je suis une femme et en même temps le pilote le plus connu du Moyen-Orient », a-t-elle dit. « Ils préféreraient voir une femme avec une poêle à frire ou un fer à repasser dans les mains. »

7,062FansLike
1,180FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Pour rester au pouvoir, le régime iranien liquide les biens nationaux

Pendant plusieurs décennies, le chef suprême des mollahs, Ali Khamenei, a dilapidé les ressources et les richesses de l'Iran...

Le monde doit reconnaître le droit du peuple iranien à l’autodéfense

Victor Hugo a dit un jour : "Quand la dictature est un fait, la révolution devient un droit." Tout...

Iran : 60 % de la population est pauvre

Les paniers de subsistance du peuple iranien se réduisent considérablement. Ceci, à son tour, a introduit de nouvelles préoccupations...

Eldar Mamedov, un conseiller de Bruxelles ou un ami du régime en Iran

Eldar Mamedov a été l'un des principaux acteurs du scandale de Qatargate. Le scandale de corruption de Qatargate, pour...

L’éventuelle inscription des pasdaran sur la liste des organisations terroristes effraie le régime iranien

Jeudi, le Parlement européen a adopté une résolution appelant à des pressions supplémentaires sur le régime iranien, notamment la...

Comment la censure d’Internet nuit à l’économie iranienne

Alors qu'au cours des quatre derniers mois, l'accès à Internet en Iran a été coupé ou sévèrement limité, le...

Doit lire

Eldar Mamedov, un conseiller de Bruxelles ou un ami du régime en Iran

Eldar Mamedov a été l'un des principaux acteurs du...

Iran : Un régime effondré et ses forces démoralisées

Il ne fait aucun doute que le régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous