IranIran (actualité)Iran: Ahmadinejad signifie son hostilité aux Etats-Unis

Iran: Ahmadinejad signifie son hostilité aux Etats-Unis

-

AFP, Téhéran, 18 juin – L’ultra-conservateur Mahmoud Ahmadinejad, qui disputera dans quelques jours la présidence de la République islamique, a signifié samedi son hostilité aux Etats-Unis.
« Avec ceux qui ne lui sont pas hostiles, la République islamique est disposée à développer des relations. Si vous considérez la prise de position du président américain sur notre élection, vous comprendrez ce que je veux dire », a déclaré M. Ahmadinejad lors d’une conférence de presse juste au moment même de l’annonce officielle de sa présence au second tour de la présidentielle.
« La République islamique est disposée à entretenir des relations avec le monde entier. Mais cela doit être conforme à notre intérêt national », a insisté le maire de Téhéran.
Jeudi, à la veille du premier tour de la présidentielle, George W. Bush a affirmé que l’élection iranienne ne répondait pas aux règles démocratiques.
M. Ahmadinejad a également été interrogé sur des accusations du candidat réformiste Mehdi Karoubi, arrivé en troisième position, qui a évoqué un scrutin « truqué ».
« Ceux que le peuple ne choisit pas lors d’une élection ont toujours tendance à se plaindre », a répondu M. Ahmadinejad.
Interrogé par des journalistes occidentaux sur l’attitude qu’il comptait adopter face à la libéralisation sociale introduite par le président réformateur sortant Mohammad Khatami, il leur a répondu: « Dans notre système démocratique, la liberté est au-delà de ce que vous pouvez imaginer ».
Cet ancien officier de l’armée idéologique (pasdaran) qui a assuré n’avoir jamais appartenu aux services de renseignements a de nouveau réfuté toute velléité de la République islamique de se doter de l’arme nucléaire, niant que le programme nucléaire iranien ait une quelconque visée militaire: « Nous n’avons pas besoin de ça. Cela ne correspond pas à notre culture et à notre croyance islamique ».
« Nous continuerons les discussions pour défendre les droits du peuple » iranien, a-t-il ajouté à propos des discussions engagées avec les Européens sur le programme nucléaire iranien.
Mahmoud Ahmadinejad a débuté sa conférence de presse après une longue lecture du Coran. Il est arrivé tout sourire au milieu d’une cohue de journalistes.
Ses partisans l’ont accueilli aux cris d' »Ahmadinejad, lève-toi pour combattre la pauvreté, la corruption et la discrimination » ou « L’âme de Rejaïe est arrivée », une allusion à Mohammad-Ali Rajaïe, deuxième président de la République, tué dans un attentat en 1981.

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous