IranIran (actualité)France-Iran : Plusieurs milliers d’Iraniens rassemblés en banlieue parisienne

France-Iran : Plusieurs milliers d’Iraniens rassemblés en banlieue parisienne

-

AP, Cergy, 18 juin – Plusieurs milliers de sympathisants des Moudjahidine du peuple se sont rassemblés samedi après-midi à Cergy (Val d’Oise), protestant notamment contre la présidentielle en Iran, qualifiée de «une farce électorale».
Avant de prononcer un discours devant les participants, Maryam Radjavi, égérie et épouse du fondateur du Conseil national de la résistance iranienne (CNRI) a déclaré devant les journalistes que la présidentielle organisée en Iran était «une farce électorale» dans laquelle les électeurs avaient le choix «entre deux terroristes».
A l’issue du premier tour qui s’est tenu vendredi, deux candidats semblaient samedi, au vu de résultats encore partiels, rester face-à-face pour le premier second tour de l’histoire électorale iranienne: l’ancien président Ali Akbar Hachémi Rafsandjani et le maire ultra-conservateur de Téhéran, Mahmoud Ahmedinejad.
En France, rassemblés dans le stade de Cergy-le-haut, les participants issus de la diaspora iranienne, venus de nombreux pays, brandissaient des portraits de Maryam et Massoud Radjavi, ainsi que des pancartes sur lesquelles on pouvait lire «Mollahs, non!» ou encore «Avec Maryam Radjavi, la démocratie en Iran».
Ils ont écouté les discours de plusieurs personnalités soutenant leur cause, parmi lesquelles Mouloud Aounit (secrétaire-général du MRAP). L’ancien ministre Alain Vivien, Mgr Jacques Gaillot et le philosophe Albert Jacquard étaient également attendus.
Cette manifestation marquait aussi le deuxième anniversaire de l’opération de police du 17 juin 2003 contre l’OMPI (Organisation des moudjahidine du peuple d’Iran, branche militaire du CNRI, classée comme terroriste par l’Union européenne et les Etats-Unis) à Auvers-sur-Oise, au cours de laquelle près de 170 personnes avaient été arrêtées, dont Maryam Radjavi.
Concernant cette intervention, Mme Radjavi a déclaré qu’elle était le résultat de «un marchandage entre Paris et Téhéran», que «l’activité» terroriste n’a pas été établie» et que «le dossier est vide».

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous