IranIran (actualité)Iran : Brèves électorales

Iran : Brèves électorales

-

Iran Focus, Téhéran, 23 juin

LE PORTE-PAROLE DU GOUVERNEMENT : ON ACHETE DES VOIX !
Le gouvernement iranien a reconnu aujourd’hui que « certains organes » achetaient des voix dans les zones les plus misérables avant le second tour de la présidentielle.

Le porte-parole du gouvernement a dit que le président sortant Mohammad Khatami « était très préoccupé » par le duel de vendredi entre l’extrémiste Mahmoud Ahmadinejad et le conservateur Hachemi Rafsandjani.

« le gouvernement a reçu des informations sur la distribution de fonds par certains organes dans les zones les plus pauvres de certaines provinces, avec un but spécifique en tête », a déclaré Abdollah Ramazanzadeh, cité par l’agence ISNA.

Rafsandjani et les candidats battus Mostapha Moïne et Mehdi Karroubi ont tous fait des révélations publiques sans précédent sur des manœuvres en eau trouble lors du premier tour, allant de la campagne de calomnies à l’achat de voix et au bourrage des urnes à grande échelle.

Selon eux, ces manœuvres seraient orchestrées par les puissants gardiens de la révolution, la milice paramilitaire du Bassidj et le Conseil des Gardiens – qui a agi comme un organe de surveillance électorale en rejetant les plaintes et en opérant un recomptage partiel des voix de manière extrêmement limitée.

DE NOUVEAUX SONDAGES PORTENT LE MAIRE DE TEHERAN EN TETE
Peu avant le second tour de la présidentielle, un sondage conduit par le centre de sondage des étudiants iraniens a donné à Ahmadinejad six points de plus que Rafsandjani.

Le sondage effectué auprès de 3435 personnes dans douze provinces, montre que Ahmadinejad a le soutien de 45% des électeurs potentiels, alors que Hachemi Rafsandjani arrive en seconde place avec 39 % des intentions de vote.

Deux autres sondages donnent également le maire de Téhéran vainqueur. Ils ont été menés par des institutions proches du bureau du guide suprême Ali Khameneï.

LA REVOLUTION IRANIENNE EN DANGER DANS CE SCRUTIN, SELON ROHANI
Le secrétaire général du conseil suprême de sécurité nationale a lancé un avertissement comme quoi l’avenir de la théocratie et de sa révolution était en danger dans ce scrutin de vendredi.

Hassan Rohani, négociateur nucléaire en chef, a également mis en garde contre les basses manœuvres de ceux qui font campagne, d’un possible retour de bâton après le vote de vendredi.

« Vendredi sera une journée décisive pour le pays. L’avenir du pays et de la révolution sont en danger », a-t-il déclaré à l’agence ISNA.

« Voulez-vous dilapider les gains de la révolution ? Voulez-vous revenir aux années 1980 et 1981 ? », a-t-il averti en visitant la ville sainte de Qom.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Le rôle des étudiants et des universités dans le soulèvement national de l’Iran

Lors du soulèvement national du peuple iranien, qui a débuté à la mi-septembre de cette année, les étudiants ont...

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous