IranIran (actualité)Iran : Les pasdarans se rallient à leur président...

Iran : Les pasdarans se rallient à leur président pris sous le feu des critiques

-

Iran Focus, Téhéran, 6 juillet – La crème des troupes d’élite de la théocratie, le corps des gardiens de la révolution (pasdarans), a juré de défendre le nouveau président ultraconservateur face à la « campagne de calomnies », et qualifient Ahmadinejad de « modèle islamique ».

« Il est nécessaire de déclarer que les gardiens en uniforme vert sont prêts et que [la milice du »> Bassidj est capable (…)de soutenir et de coopérer avec le gouvernement de votre excellence », a déclaré le général Rahim Safavi, commandant en chef des gardiens de la révolution, dans un message de félicitation à Ahmadinejad.

Le corps des gardiens de la révolution est l’armée idéologique loyale au guide suprême et, selon sa charte, elle a pour rôle « d’exporter la révolution islamique à travers le monde ». Les pasdarans et la milice paramilitaire du Bassidj, ont pour tâche de « défendre la révolution islamique face aux menaces étrangères et intérieures ».

Dans un discours à la conférence des commandants du Bassidj à Téhéran, le numéro deux des gardiens de la révolution, le général Mohammad-Bagher Zolghadr a déclaré qu’ « avec l’armée américaine à nos frontières, si le taux de participation avait été bas dans cette élection, cela aurait aiguisé l’appétit de l’ennemi. »
Pour Zolghadr, le résultat des élections « a rempli tous les objectifs du guide suprême ». Ce commandant a joué un rôle clé dans l’organisation des 300.000 hommes du corps des gardiens de la révolution et du Bassidj pour influencer le résultat des élections par des fraudes massives.

« Le monde s’est fait des illusions en croyant que le peuple iranien ne soutenait pas la République islamique. Ils ont fait beaucoup de propagande là-dessus et certains de ces valets ont même appelé à un référendum et dit que le peuple iranien était prêt pour un changement de régime », a-t-il ajouté.

Zolghadr qui est impliqué dans plusieurs opérations terroristes à l’étranger et dans le meurtre de dissidents dans le pays, a estimé que le nouveau président « doit choisir des hommes pieux et de principe pour son gouvernement et n’accorder aucune attention aux groupes politiques qui font pression pour obtenir davantage de portefeuilles. »

L’hommage des commandants des gardiens de la révolution au nouveau président iranien intervient après qu’Ahmadinejad ait brisé son silence et rejeté l’avalanche d’allégations sur son passé comme étant « sans fondement ». Il a nié avoir joué un rôle dans l’assassinat de dissidents iraniens à Vienne. Il a également rejeté des accusations séparées de son implication dans la prise d’otages de 1979 à l’ambassade américaine de Téhéran, faites par plusieurs anciens otages.

7,062FansLike
1,168FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous