IranDroits de l'hommeTrois nouvelles exécutions en Iran

Trois nouvelles exécutions en Iran

-

Iran Focus, Téhéran, 6 juillet – Trois hommes ont été pendus en public ce matin dans la ville de Machad, a annoncé l’agence de presse officielle Irna. Ali Adelzadeh, 24 ans, Arach Gholamian Khorassani et Davoud Daliran, étaient accusés de vol à main armée. Ils ont été exécutés au bout d’une grue dans le quartier de Ghassem Abad dans la capitale de la province du Khorassan, dans le nord-est.

Hier également, un couple, a été pendu à Ispahan. Cela fait donc cinq exécutions cette semaine.

Par ailleurs, sous la pression internationale, les autorités iraniennes ont annoncé qu’elles renonçaient à arracher les yeux de Vahid, un homme de 28 ans condamné par la loi du Talion.
« Nous sommes encore au stade préliminaire de ce procès et nous devons attendre », a déclaré le porte-parole de la justice, Jamal Karimi-Rad, lors de son point de presse hebdomadaire.
Or, contrairement aux déclarations du porte-parole, Vahid a été jugé à deux reprises et par deux fois le juge l’a condamné à avoir les yeux arrachés, la cour suprême ayant confirmé le verdict.

Jamal Karimi-Rad a également déclaré que la justice avait décidé de ne plus appliquer la peine de mort pour les coupables qui avaient commis un meurtre avant l’âge de 18 ans. Rappelons cependant qu’en janvier de cette année, Iman Farrokhi a été pendu à la prison d’Evine, pour un délit qu’il avait commis en l’an 2000 alors qu’il avait 17 ans et que les prisons de la capitale comptent au moins trente mineurs dans les couloirs de la mort. La décision évoquée par le porte-parole n’a pas encore été entérinée par le parlement.

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous