IranIran (actualité)Iran : Changements en vue à la tête des...

Iran : Changements en vue à la tête des gardiens de la révolution

-

Iran Focus, Téhéran, 5 août – Des changements attendus à la tête du commandement des gardiens de la révolution auront des conséquences majeures sur la stratégie militaire du pays, selon un responsable informé à Téhéran.

Le général Yahya Rahim Safavi, commandant en chef du corps des gardiens de la révolution (CGR) a présenté ses plans au guide suprême Ali Khameneï pour un remaniement du commandement supérieur du CGR et on s’attend à ce que la plupart des changements soient annoncés ce mois-ci, a dit le responsable qui a requis l’anonymat.

Le chef d’état-major du CGR, le contre-amiral Ali-Akbar Ahmadian, rejoindra le nouveau gouvernement, sans doute pour remplacer le ministre de la défense Ali Chamkhani. Ahmadian, médecin de formation, a passé toute sa carrière militaire dans les gardiens de la révolution et a secondé Chamkhani comme commandant des forces navales des gardiens de la révolution.

Ahmadian sera remplacé par le général Mohammad Hedjazi, qui est actuellement commandant des forces de la milice paramilitaire du Bassidj.

Un autre changement majeur sera le départ du général Aziz Jaafari du commandement des forces terrestres du CGR, d’après ce responsable.

L’ayatollah Khameneï, qui supervise directement les gardiens de la révolution et tient des réunions régulières avec ses officiers supérieurs, a demandé à Safavi et à ses commandants de réfléchir sur une nouvelle structure de commandement et une stratégie militaire pour le CGR qui donnerait à cette force d’élite un accès illimité aux ressources nationale et une priorité absolue sur l’armée régulière en cas de confrontation militaire ennemie.

Le général Aziz Jaafari sera chargé de la mise en place d’un centre spécial qui définira une nouvelle stratégie et opérera les changements nécessaires pour assurer une transformation rapide et efficace de l’infrastructure et des ressources civiles du pays pour les mettre au service des intérêts militaires sous contrôle du CGR.

Dans ses nouvelles fonctions, le général Jaafari travaillera en étroite collaboration avec le nouveau président Mahmoud Ahmadinejad. Ce sont des amis proches et des vétérans des gardiens de la révolution. Dans les années 1980, ils étaient tous deux commandants à la garnison de Ramazan dans l’ouest de l’Iran. Le général Aziz Jaafari, alias Mohammad Jaafar Sahraroudi était le commandant des gardiens de la révolution qui a mené le commando pour assassiner le leader kurde Abdorrahman Ghassemlou et deux de ses associés à Vienne en juillet 1989. Ahmadinejad avait collaboré étroitement avec Jaafari à cet assassinat.

Un autre commandant des gardiens de la révolution qui risque d’être remplacé est le général Ahmad Kazemi, commandant de la force aérienne du CGR. Kazemi avait remplacé Mohammad-Bagher Ghalibaf quand ce dernier avait été nommé à la tête de la police en 2002. Mais il semblerait que Khameneï chercherait un commandant plus robuste pour diriger les forces de l’air afin de faire des progrès plus rapide dans le développement des missiles balistiques sous son commandement.

D’autres changements toucheront la force d’élite Qods (Jérusalem) responsable des activités extraterritoriales du CGR en Irak ces deux dernières années. Le commandant de la Force Qods, le général Ghassem Soleimani a été félicité par son commandement pour ses opérations en Irak ces deux dernières années. Un réseau très efficace de collecte de renseignements militaires et autres installé par Soleimani en Irak a joué un rôle essentiel pour étendre l’influence de l’Iran dans ce pays déchiré par la guerre. Soleimani pourrait être récompensé en occupant un poste plus élevé.

Les changements au commandement du CGR devraient renforcer la position du général Rahim Safavi et de son délégué Mohammad Bagher Zolghadr. Les deux hommes sont farouchement fidèle à Khameneï et ont joué un rôle cruciale dans « l’élection » d’Ahmadinejad. Le remaniement sera sans doute suivi d’une purge des commandants qui ont été proches des rivaux de Khameneï au sein du clergé.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous