IranNucléaireL’Iran menace d’activer l’enrichissement d’uranium à Natanz

L’Iran menace d’activer l’enrichissement d’uranium à Natanz

-

Iran Focus, Londres, 5 août – l’Iran poursuit sa politique de la corde raide avec une nouvelle menace pour relancer l’enrichissement de l’uranium et son enrichissement nucléaire massif dans le site de Natanz (centre de l’Iran).

Hossein Moussavian, un des principaux négociateurs iraniens, a déclaré à la télévision d’Etat que « si les Européens appellent à une assemblée extraordinaire [du bureau des gouverneurs de l’AIEA »> ce sera en violation des règlements internationaux et ils ne doivent pas s’attendre à nous voir poursuivre la suspension de nos activités sur le site d’enrichissement de Natanz. »

La mise en garde de Moussavian intervenait après des informations plus tôt dans la journée d’hier venant de Vienne comme quoi l’Union européenne avait appelé à une réunion du bureau des gouverneurs de l’AIEA pour le début de la semaine prochaine.

« Cette réunion du bureau vise juste à mettre en garde les Iraniens », confiait à l’agence Reuters un diplomate proche des négociations entre Téhéran et la troïka européenne, ajoutant que la réunion serait sans doute prévue pour mardi.

L’Iran a entrepris de suspendre ses activités du combustible nucléaire, y compris la conversion de l’uranium et l’enrichissement, dans l’Accord de Paris de novembre 2004 avec la France, l’Allemagne et la Grande-Bretagne qui mènent les discussions.

Jusqu’à présent, Téhéran avait menacé de reprendre les travaux sur son site d’Ispahan, dans le centre de l’Iran. La nouvelle menace pourrait avoir des conséquences bien plus étendues pour les négociations nucléaires et pourrait conduire à une saisie du Conseil de Sécurité.

Moussavian a dit également que les travaux à Ispahan commenceraient dans « un ou deux jours ».

L’Union européenne, les Etats-Unis, l’AIEA et les Nations Unies ont tous séparément appelé l’Iran à ne pas reprendre le travail à Ispahan.

L’Uranium hautement enrichi est utilisé dans la fabrication d’une bombe atomique. Le site d’enrichissement massif à Natanz a été maintenu secret par Téhéran jusqu’à ce que son opposition, le Conseil national de la Résistance iranienne le révèle en août 2002.

7,062FansLike
1,168FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous