IranIran (actualité)Les troubles continuent au Kurdistan d’Iran

Les troubles continuent au Kurdistan d’Iran

-

Iran Focus, Téhéran 11 août – Soixante Iraniennes, militantes des droits des femmes, ont rendu public jeudi un appel en faveur de la libération d’une féministe kurde incarcérée depuis plus d’une semaine pour avoir protesté contre la répression au Kurdistan.

« Plus d’une semaine après l’arrestation du Dr. Roya Tolouï, qui est une membre fondatrice du groupe des femmes kurdes pour les droits de l’homme, elle n’a toujours pas été autorisée à recevoir de visite de ses deux enfants et de son avocat », affirment ces femmes dans une lettre ouverte adressée au chef du judiciaire, l’ayatollah Mahmoud Chahroudi.

La lettre intervient à la suite des troubles et des affrontements continus au Kurdistan. Les noms de 17 Kurdes iraniens tués par les forces de sécurité depuis la fin juillet ont été publiés. Ils comprennent ceux de trois protestataires tués à Ochnavieh le 26 juillet, deux tués à Baneh le 30 juillet, un abattu à Sardacht le 2 août, et onze tués à Saghez le 3 août.

Des centaines d’habitants de la ville de Djavanroud se sont heurtés aux forces de sécurité samedi. Les jeunes lançaient des slogans hostiles au pouvoir pour condamner la répression sauvage à Saghez. Plusieurs bâtiments officiels ont été la cible des manifestants.

De nouvelles manifestations ont éclaté lundi à Kamyaran où des centaines d’habitants ont conspué le pouvoir et se sont battus contre les forces de sécurité. Les affrontements se sont poursuivis tard dans la nuit et les jeunes s’en sont pris aux bâtiments administratifs, y compris les banques d’Etat. Il y a eu des dizaines d’arrestations.

Le même jour, des affrontements sporadiques ont éclaté entre les protestataires et les forces de sécurité dans les quartiers Ghafour et 25 Chahrivar de la ville de Sanandaj. Un jeune manifestant de 13 ans a été blessé par balle.

La mort sous la torture d’un jeune homme, Chahou Amjadi, arrêté lors d’une autre manifestation, a enflammé une situation déjà explosive dans cette ville. Samedi, un autre habitant de Sanandaj, Zanyar Achyan, a été abattu à bout portant par la police. Le même jour, des agents de renseignements en civil ont arrêté un autre activiste, Jalal Bahmani, sur son lieu de travail à Sanandaj.

La réponse du gouvernement aux troubles continus au Kurdistan a été d’augmenter la répression et de procéder à davantage d’arrestations. Aux premières heures de mardi, deux militantes des droits de l’homme, Samane Rassoulpour et Zeynab Bayazidi, ont été arrêtées dans la ville de Mahabad. D’autres arrestations ont eu lieu à Saghez, Boukan, Dehgolan et Ghorveh.

7,062FansLike
1,166FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous