IranIran (actualité)Iran : Le Président déclare que « 2 ou...

Iran : Le Président déclare que « 2 ou 3 pendaisons » mettraient fin à la crise du marché

-

Iran Focus, Téhéran, le 30 octobre – Selon un journal de Téhéran, le président iranien ultra Mahmoud Ahmadinejad a déclaré lors de la dernière réunion du cabinet qui se tenait dans la capitale que « s’il lui était permis de pendre deux ou trois personnes, les problèmes avec la bourse seraient définitivement réglés ».

Ahmadinejad prenait la parole lors d’une réunion du conseil des ministres afin de discuter de la détérioration rapide de la situation de la Bourse de Téhéran (Tehran Stock Exchange), a rapporté le quotidien Rouznet dimanche.

Les ministres et les experts se trouvaient en désaccord avec toutes les différentes opinions et propositions énoncées lors du meeting, qui s’est conclu sans aucun résultat concret. D’après le quotidien, les esprits étaient échauffés et les participants hurlaient pendant le débat. Frustré face à l’incapacité de ses conseillers économiques et des experts à parvenir à une solution, Ahmadinejad leur a dit que le seul moyen de se sortir des problèmes actuels de la bourse et du marché financier était de « faire peur » aux spéculateurs en faisant pendre deux ou trois d’entre eux.

Le président ultraconservateur de l’Iran avait semé la panique pour la première fois à travers les marchés du pays lorsqu’il avait déclaré à la veille des élections présidentielles de juin que « les activités boursières sont une sorte de jeux du hasard et nous y sommes opposés ». Les jeux du hasard sont interdits par l’Islam.

Les investisseurs inquiets ont alors transféré leur capitaux dans d’autres pays. Dubaï a bénéficié de façon évidente de la fuite du capital de l’Iran. La Bourse de Téhéran a perdu 20 % de sa valeur durant les quatre derniers mois.

« A l’heure actuelle, il n’y a pas d’acheteurs sur ce marché, uniquement des vendeurs », écrit le journal Rouznet. « Les économistes pensent que la situation devient de plus en plus difficile à maîtriser.»

Pour les analystes, les déclarations incendiaires de Mahmoud Ahmadinejad et d’autres dirigeants iraniens ont contribué à la création d’une atmosphère d’incertitude et d’instabilité dans les marchés financiers du pays.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous