IranIran (actualité)Iran-UE: Les parlementaires européens renforcent leur soutien à l’opposition...

Iran-UE: Les parlementaires européens renforcent leur soutien à l’opposition iranienne

-

Iran Focus, Bruxelles, le 3 novembre – Un communiqué de presse envoyé par fax par le groupe interparlementaire européen,les Amis d’un Iran Libre, nous apprend que les parlementaires de 22 nations européennes ont demandé le renvoi immédiat du dossier nucléaire de l’Iran devant le Conseil de Sécurité des Nations Unies et le retrait du principal groupe d’opposition iranien, Moudjahidin-e Khalq (MeK) ou Moudjahidine du peuple (OMPI), de la liste des organisations terroristes de l’Union européenne.

Un communiqué signé par 260 membres du Parlement européen et plusieurs parlements de pays européens exprime également son soutien pour une manifestation des exilés iraniens prévue pour le 7 novembre à Bruxelles.

« Si le Conseil national de la Résistance iranienne n’avait pas révélé l’existence du programme nucléaire secret de Téhéran, et en particulier la mise à jour des sites de Natanz et Arak en août 2002, les mollahs seraient probablement en possession de la bombe atomique à l’heure actuelle », ont déclaré les parlementaires.

Le communiqué ajoute que tout retard supplémentaire à déférer le dossier des armes nucléaires présumées de Téhéran devant le Conseil de Sécurité « permettrait à l’unique régime soutenant le terrorisme dans le monde de se rapprocher de son objectif d’obtenir la bombe et de saper la paix et la sécurité mondiales ».

Ils ont blâmé l’U.E. pour ne pas avoir adopté une « politique ferme » face aux menaces de l’Iran. « En effet, trois ministres des Affaires Etrangères de l’Union Européenne [la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne »> et le ministre des affaires étrangères de l’U.E. ont eux-mêmes reconnu plus tôt que l’Iran aurait dû comparaître devant le Conseil de Sécurité il y a trois ans. »

Ils ont appelé l’U.E. à « annuler ses engagements » vis-à-vis de Téhéran pris pendant les négociations nucléaires qui sont désormais rompues. L’un d’entre eux était de conserver le MeK sur la liste des organisations terroristes de l’Union Européenne. « Brimer ceux qui ont informé le monde du danger d’une dictature religieuse en train de s’armer de bombes nucléaires, grâce à un marché avec ce même régime, constitue le plus grand encouragement pour les mollahs à poursuivre leurs programmes nucléaires. Le retrait des Moudjahidine du peuple (connus sous le nom de MeK) de la liste de la terreur serait un facteur des plus déterminants pour obliger le régime iranien à se soumettre aux règles de la loi internationale », ont souligné les députés.

« A cet égard, nous accordons notre soutien complet au rassemblement du 7 novembre devant les quartiers généraux de l’U.E. à Bruxelles, au cours duquel les manifestants vont demander la comparution immédiate du dossier nucléaire de l’Iran devant le Conseil de Sécurité de l’ONU », ont affirmé les députés européens.

Ils ont également fait référence à l’ « augmentation spectaculaire » du nombre d’exécutions, surtout de mineurs, et aux arrestations systématiques de jeunes gens pour illustrer l’état de détérioration des droits humains en Iran sous la présidence du radical Mahmoud Ahmadinejad, tout en poussant l’U.E. à adopter une position ferme vis-à-vis du régime théocratique et à « soutenir le peuple iranien dans sa lutte pour la liberté ».

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous