IranIran (actualité)Iran : Un allié de Rafsandjani offre son allégeance...

Iran : Un allié de Rafsandjani offre son allégeance au président radical iranien

-

Iran Focus, Téhéran, 1 décembre – L’ancien commandant suprême de l’élite des Gardiens de la Révolution d’Iran a fait l’éloge du président radical Mahmoud Ahmadinejad pour « le succès de la République islamique d’Iran lors de la dernière session du conseil des gouverneurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique ».

Dans une lettre adressée à Ahmadinejad et publiée dans les médias d’État, Mohsen Rezaï loue la décision du nouveau président « de gommer les seize années d’efforts de détente unilatérale [avec l’Occident »> qui ne nous ont rien apporté ».

« Ils [l’Occident »> essaient de gagner du temps et ont peut-être un plan contre l’Iran, mais la victoire de l’Iran à la dernière réunion de l’AIEA n’a échappé à personne », a écrit Rezaï.

L’ancien commandant des gardiens de la révolution fait remarquer que « les Iraniens sont parvenus à la conclusion selon laquelle ils devaient changer leur stratégie, parce que les deux présidents précédents n’ont rien gagné dans leurs relations avec l’Occident. Nous devons montrer à l’Occident et à l’Europe qu’ils ont fait une erreur et que l’Iran ne va pas reculer ni faire de concessions ».

Après avoir quitté les gardiens de la révolution, Rezaï s’est allié à l’ancien président, l’ayatollah Ali Akbar Hachemi Rafsandjani, avant de devenir secrétaire du conseil de discernement des intérêts de l’Etat, un organe qui joue un rôle d’arbitre, dirigé par Rafsandjani. La lettre de Rezaï à Ahmadinejad montre qu’il offre son allégeance aux positions radicales du guide suprême de l’Iran, l’ayatollah Ali Khamenei.

Rezaï a affirmé que la fermeté du nouveau président avait « empêché [l’Occident »> de mener toute action imprudente qui aurait violé nos droits nationaux et les avait obligé à renoncer à imposer quoi que ce soit à l’Iran ».

« Vous avez montré que la politique consistant rationnellement à tenir bon pour défendre nos droits et intérêts nationaux est une stratégie adaptée et couronnée de succès», a écrit Rezaï à Ahmadinejad.

Rezaï a félicité le président radical pour « son premier pas couronné de succès » en politique étrangère, qui est selon lui la reprise des activités d’enrichissement nucléaire à l’usine de conversion d’uranium d’Ispahan. Lors de sa réunion de septembre, le conseil des gouverneurs de l’AIEA a sévèrement condamné l’Iran pour ne pas respecter un accord antécédent avec les 3 Européens (la Grande Bretagne, la France et l’Allemagne) mais le conseil de l’organe de surveillance n’a pris aucune mesure contre l’Iran lors de sa réunion plus tôt ce mois-ci à Vienne. Cette indécision est considérée par les dirigeants radicaux iraniens comme une victoire pour leur position inflexible.

L’ancien chef des gardiens de la révolution a déclaré au président Ahmadinejad qu’il espérait d’autres victoires dans les mois à venir.

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous