IranIran (actualité)Iran : Rafsandjani défend le point de vue anti-israélien

Iran : Rafsandjani défend le point de vue anti-israélien

-

Iran Focus Téhéran, 14 décembre – Lundi, l’ancien président et homme fort de l’Iran, l’ayatollah Ali Akbar Hachemi Rafsandjani s’est joint à plusieurs hauts fonctionnaires de la République islamique pour défendre les propos contre l’Etat d’Israël proférés par président ultra-conservateur du pays.

Au cours d’une rencontre avec Khaled Mashaal, le directeur du bureau politique du Hamas, Rafsandjani a déclaré que le monde avait commencé à assister au « déclin » du « régime sioniste ».

L’ancien président a annoncé que le « déclin » d’Israël était dû à « l’enlisement politique que connaît le régime sioniste » et « au fait que les forces israéliennes se retirent de certaines parties des territoires occupés ».

L’ancien président Rafsandjani, qui est l’actuel directeur du Conseil de discernement des intérêts de l’Etat, a rapporté que Téhéran, tout comme la Syrie et le Liban, subissait des pressions pour cesser de soutenir des groupes palestiniens.

Il a appelé les Palestiniens à poursuivre leur combat contre l’Etat juif.
Les commentaires de Rafsandjani surviennent deux jours après que le Guide Suprême de l’Iran l’ayatollah Ali Khamenei ait défendu le président Ahmadinejad. Celui-ci avait nié l’existence de l’Holocauste et appelé au déplacement forcé d’Israël vers l’Europe.

« La sensibilité inhabituelle des sionistes et de leurs défenseurs américains sur la position de l’Iran vis-à-vis de l’Etat sioniste révèle le regain de faiblesse et d’inquiétude dû au niveau d’attention qu’accordent les nations islamiques à la question palestinienne », avait déclaré Khameneï à une radio officielle.

« Malgré la campagne que mènent les sionistes, le combat contre les occupants est un sujet qui s’est enraciné si profondément dans le monde islamique que les puissances arrogantes ne pourraient pas le faire disparaître » a –t-il ajouté.

Au mois d’octobre, Ahmadinejad avait appelé à ce que l’Etat d’Israël soit « rayé de la carte ». Les dirigeants de l’Iran islamique, y compris Khamenei et Rafsandjani, avaient défendu ses propos.

7,062FansLike
1,161FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous