IranIran (actualité)Iran-USA : Un membre influent du Congrès critique Bush...

Iran-USA : Un membre influent du Congrès critique Bush sur l’Iran

-

Reuters, Washington, 17 décembre – par Carol Giacomo – Vendredi, un membre républicain influent du Congrès a exprimé sa frustration quant à l’approche du président George W. Bush de l’Iran et a affirmé qu’un mouvement faisant pression pour une politique américaine plus ferme se mettait en place.

Ileana Ros-Lehtinen, Représentante républicaine de Floride, fidèle à Bush et qui préside la sous-commission sur le Moyen-Orient et l’Asie centrale de la Chambre des Représentants, s’est également exprimée en faveur d’une ligne de conduite plus stricte vis-à-vis de la Russie qui n’a pas sévi contre Téhéran.

« J’estime le président Bush et je le soutiens, mais concernant l’Iran, je désapprouve fortement tout ce qu’ils font », a-t-elle déclaré lors d’une interview avec Reuters.

« Un mouvement fait de plus en plus l’unanimité à la Chambre en faveur d’une politique plus sévère vis-à-vis de l’Iran et je pense que ça va s’amplifier encore plus » lorsque les parlementaires se retrouveront dans leur circonscription respective ces deux prochaines semaines pour les vacances, a affirmé Ros-Lehtinen, qui souhaite devenir la prochaine présidente de la commission des relations internationales de la Chambre des Représentants. Le président actuel de la commission, le Représentant républicain de l’Illinois Henry Hyde, prend sa retraite.

Les États-Unis et les principales nations européennes accusent l’Iran de produire des armes nucléaires sous prétexte d’un programme d’énergie civile, accusation que Téhéran nie.

Afin de résoudre ce problème, la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne, soutenus par les USA, essaient de négocier un compromis avec l’Iran. Mais les discussions semblent être arrivées dans une impasse. Les 3 Européens et l’Iran doivent se rencontrer la semaine prochaine pour tenter de voir une fois de plus s’ils peuvent progresser dans les pourparlers.

Les inquiétudes au sujet de la direction que prend l’Iran se sont amplifiées depuis que le président Mahmoud Ahmadinejad est entré en fonction en juin dernier. Ces derniers jours, il a provoqué une condamnation internationale pour avoir qualifié l’holocauste de « mythe » et pour avoir dit qu’Israël devait être « rayé de la carte ».

POINT DE NON-RETOUR ?

Ros-Lehtinen co-sponsorise un projet de loi appelé Iran Freedom and Support Act of 2005 (Loi de 2005 sur la liberté et le soutien à l’Iran), qui codifierait des sanctions, réglementations et règles actuellement en place contre l’Iran, élargirait la liste des entités pouvant être sanctionnées pour traiter avec Téhéran et débloquerait 10 millions de dollars en faveur de groupes démocratiques opposés au régime iranien.

Mais le projet de loi, approuvé par plus de 300 députés sur 435, a été stoppé par l’administration qui est opposée à la loi tandis qu’elle continue dans sa diplomatie menée par l’UE.

Bush « pense que nous pouvons encore négocier avec l’Iran par l’intermédiaire des 3 Européens, mais je crois que cela ne fait que donner à l’Iran plus de temps pour construire son arsenal nucléaire », a déclaré Ros-Lehtinen.

« Le temps que nous nous apercevions de ce que fait l’Iran, le pays aura déjà atteint le point de non-retour » en termes de capacité nucléaire, a-t-elle ajouté.

Le projet de loi proposé renforcerait la capacité de Bush à faire pression sur l’Iran, a-t-elle expliqué, en décourageant les sociétés de faire des affaires avec la République islamique, pays riche en pétrole devant affronter le grand défi de développer et de fournir des emplois à sa jeune population.

Ros-Lehtinen dit ne pas croire que l’administration ait une idée claire de “ce qu’ils veulent faire là-bas et de la fin du jeu… J’attends patiemment une politique cohérente de la part de Bush sur l’Iran ».

Les dirigeants américains et européens pensent que la Russie détient une influence unique sur l’Iran parce qu’elle y construit un complexe nucléaire. Elle a déclaré que les États-Unis devaient se montrer plus ferme avec la Russie sur la nécessité d’accentuer la pression sur l’Iran.

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous