IranIran (actualité)Iran : Des officiers de la police secrète nommés...

Iran : Des officiers de la police secrète nommés à des postes clés

-

Iran Focus, Londres, 5 janvier – Selon Iran Focus, au moins la moitié des 25 gouverneurs adjoints nommés par le président radical Mahmoud Ahmadinejad sont des officiers du ministère des Renseignements et de la Sécurité, la police secrète du pays. Sept autres sont des hauts commandants du corps d’élite des gardiens de la révolution (CGR).

L’Iran est divisé en 30 provinces.

Le nouveau ministre de l’Intérieur, l’hodjatoleslam Mostafa Pour-Mohammadi, remplace systématiquement tous les hauts responsables de l’administration des provinces. Pour-Mohammadi a été pendant des années le numéro deux de ce redoutable appareil d’espionnage. Avant son arrivée au poste de ministre de l’Intérieur d’Ahmadinejad, ce religieux chiite radical dirigeait le Département spécial de la sécurité et des renseignements du cabinet du guide suprême, l’ayatollah Ali Khamenei.

Les profondes modifications ainsi que les nominations politiques opérées par Pour-Mohammadi ont fait du ministère de l’Intérieur une des agences de sécurité les plus puissantes du pays. Le commandant adjoint du CGR, le général Mohammad-Bagher Zolghadr, a été désigné adjoint de Pour-Mohammadi. Il est entièrement responsable de la sécurité intérieure.

La décision récente de Khamenei de nommer Pour-Mohammadi commandant en chef suppléant des Forces de sécurité de l’État lui confère un pouvoir total sur l’importante force de police de l’Iran.

« La réputation de Pour-Mohammadi se fonde sur deux éléments : sa nature impitoyable sans égal et sa loyauté indiscutable envers Khamenei », explique Ali Mohebbi, écrivain sur les affaires iraniennes basé à Dubaï, ville du Golfe Persique.

Au moins 11 ministres du cabinet d’Ahmadinejad sont d’anciens hauts officiers des Gardiens de la Révolution et de ses agences affiliées, la force paramilitaire du Bassidj et de la Croisade de la Reconstruction.

7,062FansLike
1,158FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous