IranIran (actualité)Le fleuron du commandement militaire d’Iran meurt dans un...

Le fleuron du commandement militaire d’Iran meurt dans un accident d’avion

-

Iran Focus, Téhéran, 9 janvier – Une douzaine de hauts commandants du corps d’élite des gardiens de la révolution (CGR) sont morts dans un accident d’avion survenu au nord-ouest de l’Iran lundi, a annoncé un porte-parole du gouvernement.

Un Falcon appartenant au CGR s’est écrasé à 13 kilomètres au sud-est du lac d’Oroumieh, tuant les 15 passagers à bord. Ils comprenaient sept membres de l’état major des forces terrestres du CGR.

Les commandants qui sont morts dans cet accident comprenaient le général Ahmad Kazemi, commandant des forces terrestres du CGR et une étoile montante dans l’armée iranienne, le général Saïd Mohtadi, commandant de la division Mohammad 27 du CGR, le général Hanif, directeur des services de renseignements des forces terrestres du CGR, le général Soleimani, directeur des opérations de la force terrestre du CGR, et le général Yazdani, commandant de l’artillerie du CGR.

Le corps des gardiens de la révolution ont été créé lors des premiers jours de la révolution islamique en 1979 comme une force armée loyale au clergé dirigeant l’Iran. Ces commandants obéissent directement au guide suprême l’ayatollah Ali Khamenei et leur mission est de « protéger et de répandre la révolution islamique ».

Avant sa récente nomination à la tête des forces terrestres du CGR, Kazemi commandait les forces de l’air et les forces des missiles balistiques du CGR. Il a été promu lors du récent remaniement de l’état-major ordonné par le guide suprême l’ayatollah Ali Khamenei et il était considéré comme un fidèle de Khamenei.

Dans un communiqué publié à Téhéran, l’état-major des forces armées a annoncé que l’avion du CGR s’est écrasé à 9.30 du matin, heure locale, près de l’aéroport d’Oroumieh. Ils ont identifié la cause du crash comme étant l’arrêt des deux turbines. Des rapports apparus plus tôt ont incriminé le manque de carburant et le mauvais temps à l’origine du crash.

Le président ultra d’Iran Mahmoud Ahmadinejad a fait l’éloge d’Ahmad Kazemi et des autres commandants du CGR tués dans l’accident. Il a dit que les forces armées « doivent devenir des symboles d’endurance et d’honneur en attendant le retour du Mahdi (le messie chi’ite) et obéir au guide suprême. »

Les commandants étaient en mission pour inspecter les forces du CGR stationnées dans le nord-ouest de l’Iran près des frontières avec la Turquie et l’Irak.

Ce coup dur arrive à un moment critique alors que cette force a reçu d’immenses pouvoirs du guide suprême dans le sillage de la consolidation du pouvoir par les factions ultra conservatrices après l’élection d’Ahmadinejad, qui est lui-même un ancien commandant du CGR.

Des centaines de commandants des gardiens de la révolution ont été nommés à des postes importants au pouvoir. Au moins 13 ministres dans le cabinet d’Ahmadinejad sont issus des gardiens de la révolution.
Ayant pris part aux changements dans l’IRGC, Khamenei a récemment nommé un chi’ite radical, Ali Saïdi, son représentant personnel dans ce corps d’élite. Saïdi, qui agira comme le commissaire idéologique en chef des gardiens de la révolution, a déjà réactivé le bureau politique dormant et a dit aux commandants que le guide suprême voulait que la force joue un rôle plus important dans l’arène politique.

Un jour avant le crash, des sources proches du CGR a dit à Téhéran que des remaniements allaient bientôt se faire à l’état major. Ils ont mentionnés des intentions de nommer le général Mohammad Hedjazi comme le nouveau président des forces armées du CGR.

Les forces de sécurité ont bouclé le site du crash et beaucoup de commandants militaires sont arrivés sur le site, selon des témoins oculaires.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous