IranIran (actualité)Iran : Ahmadinejad donne de nouveaux pouvoirs au ministre...

Iran : Ahmadinejad donne de nouveaux pouvoirs au ministre de l’Intérieur

-

Iran Focus, Téhéran, 20 janvier – Le président ultra Mahmoud Ahmadinejad a fait vendredi du ministre de l’Intérieur, le nouveau patron du Conseil de sécurité nationale.

Le ministre de l’Intérieur, l’hodjatoleslam Mostafa Pour-Mohammadi, qui a été vice-ministre des renseignements pendant 13 ans dans les années 1980 et 90, a transformé le ministère de l’Intérieur un énorme appareil de sécurité et de renseignements en y faisant entrer de nombreux officiers de la police secrète.

Pour-Mohammadi remplace systématiquement tous les hauts responsables des administrations provinciales.

Avant sa nomination au portefeuille de l’Intérieur, ce religieux chi’ite radical dirigeait le département spécial de la sécurité et des renseignements au bureau du Guide suprême, l’ayatollah Ali Khameneï.

Les changements opérés par Pour-Mohammadi et ses nominations politiques ont fait de son ministère un des organes de sécurité les plus puissants. Le vice commandant du corps des gardiens de la révolution, le général Mohammad-Bagher Zolghadr, a été nommé second de Pour-Mohammadi. Il est chargé de la sécurité interne.

La récente décision de Khameneï de nommer Pour-Mohammadi commandant en chef des forces de sécurité de l’Etat, lui donne le contrôle total sur les vastes forces de police de la théocratie.

Le Conseil national de sécurité, une entité différente du Conseil suprême de sécurité nationale (CSSN), est chargé de la sécurité intérieure. Il avait presque disparu sous Khatami, mais a repris du service dans le cadre de la « militarisation » de l’atmosphère.

La nomination de Pour-Mohammadi à la tête du conseil de sécurité national devrait contribuer de manière significative à renforcer la répression dans le pays.

Ahmadinejad a dit qu’il attendait de Pour Mohammadi qu’il « établisse et sauvegarde la sécurité sensible du pays ».

Un groupe de droits de l’homme a dit l’an dernier de Pour-Mohammadi était bien connu pour avoir été vice ministre des renseignements, un ministère dont les agents « sont impliqués systématiquement dans des meurtres extrajudiciaires de figures de l’opposition, d’activistes politiques et d’intellectuels », et l’avait lié au meurtre de milliers de prisonniers politiques en Iran en 1988.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Le rôle des étudiants et des universités dans le soulèvement national de l’Iran

Lors du soulèvement national du peuple iranien, qui a débuté à la mi-septembre de cette année, les étudiants ont...

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous