IranIran (actualité)Selon l’Iran, c’est la Grande-Bretagne qui a posé la...

Selon l’Iran, c’est la Grande-Bretagne qui a posé la bombe

-

Iran Focus, Téhéran, 20 février – Lundi, l’Iran a déclaré que la Grande-Bretagne était derrière une explosion qui a ébranlé dimanche soir la ville d’Ahwaz, dans le sud-ouest du pays, attentat similaire aux explosions qui ont eu lieu récemment dans cette ville en proie aux troubles.

Les agences de presse officielle ont rapporté que la bombe n’avait fait aucune victime lorsqu’elle a explosé dans le quartier de Kian Pars à Ahwaz.

Seyyed Nezzam Mollahoveizeh, député du Majlis pour Dacht-Abad, a déclaré à l’agence de presse Fars que le ministère des Renseignements avait arrêté un certain nombre d’individus impliqués dans l’attentat de dimanche et les avait accusés d’avoir des liens avec Londres.

« La Grande-Bretagne, mère de toute corruption, est devenue un adversaire de l’Iran. Londres soutient et rend nos adversaires plus forts », a-t-il dit.

Il a appelé le ministre des Affaires étrangères à expulser l’ambassadeur britannique d’Iran.

Mohsen Farrokh-Nejjad, chef des affaires politiques et de sécurité dans la province, a annoncé que les explosifs utilisés dans l’attentat de dimanche étaient similaires à ceux utilisés dans la vague d’attentats qui a eu lieu dans la ville plus tôt cette année et ainsi qu’en 2005.

Farrokh-Nejjad a déclaré que le président Mahmoud Ahmadinejad avait annulé son voyage prévu la semaine prochaine dans la province du Khouzistan pour la troisième fois depuis son entrée en fonction. Ahwaz, capitale de la province du Khouzistan dominée par les Arabes, est la scène de protestations hostiles au pouvoir soutenues depuis le début de 2005. L’Iran a montré du doigt la Grande-Bretagne en tant qu’auteur principal des violences anti-gouvernementales dans cette province.

Parallèlement, le numéro deux du ministère de l’Intérieur, Mohammad-Baqer Zolqadr, a annoncé que l’identité des responsables des explosions récentes d’Ahwaz serait divulguée dans les prochains jours.

En janvier, l’Iran avait accusé les troupes britanniques en Irak d’être derrière le double attentat d’Ahvaz qui avait provoqué la mort de neuf personnes et en avait blessé des dizaines d’autres.

Un groupe de hauts responsables iraniens, dont le président radical Mahmoud Ahmadinejad, a accusé la Grande-Bretagne d’avoir orchestré ces attentats.

Londres nie toute implication dans ces attaques.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous