IranIran (actualité)Iran : Des parlementaires britanniques dénoncent la marque de...

Iran : Des parlementaires britanniques dénoncent la marque de terroriste collée à un groupe d’opposi

-

AFP, Paris, 13 mars – Une délégation parlementaire britannique a appelé lundi l’Union européenne à retirer le principal groupe d’opposition iranien en exil de sa liste du terrorisme, disant qu’il s’agissait d’une force pour un changement démocratique en Iran.

“Il est temps que notre gouvernement et d’autres dans l’UE reconnaissent la réalité et accueillent la résistance iranienne comme une amie dans un effort commun pour restaurer la démocratie et les droits de l’homme”, a dit Lord Corbett of Castle Vale.

“La marque injustifiée d’organisation terroriste collée à l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI) prive la population iranienne et la communauté internationale d’un partisan des efforts de paix au Proche-Orient”, a dit Corbett, qui préside le Comité parlementaire britannique pour la Liberté en Iran.

Il a qualifié le mouvement d’opposition iranienne “d’allié vital” des efforts occidentaux pour empêcher Téhéran de développer des armes nucléaires, rappelant que le groupe avait aidé à révéler les détails des activités nucléaires de l’Iran.

Corbett s’exprimait lors d’une réunion près de Paris avec Maryam Radjavi, dirigeante du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), l’aile politique du groupe, à laquelle assistait des avocats et des parlementaires des trois principaux partis politiques britanniques.

L’UE a placé l’OMPI sur la liste des organisations terroristes en 2002, alors que les Etats-Unis ont classé à la fois l’OMPI et le CNRI dans les groupes terroristes.

Radjavi a affirmé dans la réunion que la politique de « complaisance » a « agi comme le plus grand obstacle au changement démocratique ».

« Nous proposons un gouvernement laïc basé sur des principes démocratiques, qui respecte les droits humains », a-t-elle dit de son mouvement du CNRI.

Corbett a dit que son groupe soutenait « l’avis de Mme Radjavi comme quoi ni la force militaire ni la complaisance n’était une réponse à la menace posée par le régime iranien » et que « le changement démocratique peut être réalisé par le peuple iranien et sa résistance ».

Active durant les années précédant la révolution iranienne de 1979, l’OMPI a ensuite été réprimée et a installé ses quartiers en Irak où elle était protégée par Saddam Hussein et opérait des raids de l’autre côté de la frontière en Iran.

Le CNRI a été accusé d’être une secte islamique de gauche, mais ses membres insistent pour dire que c’est une organisation démocratique.

Le Conseil de Sécurité de l’ONU, qui pourrait décider de sanctions économiques, doit se réunir la semaine prochaine pour appeler Téhéran à se conformer aux demandes du gendarme nucléaire de suspendre son programme atomique.

7,062FansLike
1,162FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous