IranIran (actualité)Selon Chavez, le baril de pétrole atteindra 100 $...

Selon Chavez, le baril de pétrole atteindra 100 $ si les USA frappent l’Iran

-

Reuters, Londres, 14 mai – De Gideon Long – Le président du Venezuela, Hugo Chavez, a déclaré dimanche que si les Etats-Unis attaquaient l’Iran en raison de son conflit nucléaire avec Téhéran, les prix du pétrole pourraient tripler.

En visite à Londres pour un sommet UE – Amérique Latine à Vienne ce week-end, Chavez, leader du cinquième pays exportateur de pétrole au monde, a affirmé que les Iraniens n’avaient pas d’autres choix que de répondre à un assaut américain en suspendant la production de pétrole.

« Si les Etats-Unis attaquent l’Iran… le pétrole pourrait atteindre 100 $ le baril ou plus », a-t-il dit à un meeting organisé par Ken Livingstone, le maire de gauche de Londres. « La classe moyenne anglaise serait obligée d’arrêter d’utiliser leurs voitures. »

« S’ils attaquent l’Iran, les Iraniens vont interrompre leur production de pétrole. Nous ferions de même si nous étions attaqués. Nous bloquerions notre pétrole », a déclaré Chavez devant 1000 gauchistes et syndicalistes britanniques. « De plus, l’Iran a avancé qu’ils attaqueraient Israël et je sais qu’ils ont les ressources nécessaires pour le faire. »

Les Etats-Unis et l’Union Européenne font pression sur l’Iran pour qu’il cesse l’enrichissement d’uranium, qui selon Téhéran est exclusivement destiné à la génération d’énergie nucléaire pacifique. La Maison Blanche refuse d’exclure une action militaire bien qu’elle recherche une solution diplomatique.

Le prix du pétrole est monté en flèche ces dernières années pour atteindre 70 $ le baril, versant des milliards de dollars dans l’économie du Venezuela et attisant la révolution bolivarienne soi-disant socialiste de Chavez.

« S’ils attaquent l’Iran, la situation sera bien pire qu’en Irak », a affirmé Chavez, décrivant l’Irak comme « le Vietnam du 21ème siècle ».

Chavez a été accueilli à Londres par Livingstone, qui a ouvert le meeting en accusant le président Bush de diriger un « régime bandit ».

« Nous vous saluons M. le Président », a dit Livingstone à Chavez. « Les Londoniens sont avec vous, non avec les compagnies pétrolières et les oligarches. »

Chavez est à Londres pour deux jours pour rencontrer différentes personnes de la Gauche britannique. Il ne va pas rencontrer le Premier ministre Tony Blair, qu’il critique pour son alliance rapprochée avec Washington.

L’ancien soldat a été acclamé par ses partisans lorsqu’il a pris la parole dans une salle stuquée. Des centaines d’autres personnes se sont rassemblées à l’extérieur essayant en vain de l’entendre parler. L’atmosphère à l’intérieur ressemblait plus à celle d’un concert de rock qu’à celle d’un meeting politique.

Les jeunes fidèles de Chavez, vêtus des couleurs rouge, bleue et jaune du Venezuela, ont joué des percussions, brandi des pancartes et scandé le nom du président jusqu’à ce qu’il monte sur scène, presque deux heures plus tard que prévu.

Dans son discours diffusé au Venezuela dans l’émission régulière « Alo Presidente » de Chavez, ce dernier a chanté les louanges du gouvernement de Fidel Castro à Cuba.

Chavez, Castro et le président bolivien Evo Morales sont en tête du mouvement ascendant récent de la gauche politique en Amérique Latine.

7,062FansLike
1,156FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous