IranIran (actualité)Les prix du pétrole soutenus par un regain d'inquiétudes...

Les prix du pétrole soutenus par un regain d’inquiétudes sur l’Iran

-

AFP, New York, 18 août – Les prix du pétrole sont un peu remontés vendredi en raison d’un regain d’inquiétudes sur l’Iran, contre lequel les Etats-Unis ont à nouveau exigé des sanctions s’il ne cessait pas l’enrichissement d’uranium d’ici à la fin du mois.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de « light sweet crude » pour livraison en septembre a terminé en hausse de 1,08 dollar à 71,14 dollars. Il est tombé à 69,60 dollars en début de séance, son plus bas niveau depuis le 21 juin.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord a pris 72 cents, clôturant à 72,30 dollars sur l’échéance d’octobre.

Les cours avaient perdu environ 4 dollars durant les quatre premiers jours de la semaine, plombés par plusieurs facteurs, dont la trêve décidée au Liban entre Israël et le Hezbollah, l’abondance des stocks pétroliers aux Etats-Unis, l’annonce de la fermeture seulement partielle du champ de Prudhoe Bay en Alaska, et les signes de ralentissement de l’économie américaine.

Les cours sont repartis à la hausse vendredi, alors que le marché « portait à nouveau son attention sur le conflit autour de l’enrichissement nucléaire iranien », a souligné Bill O’Grady, analyste chez AG Edwards.
Le numéro trois de la diplomatie américaine, Nicholas Burns, a déclaré jeudi que Washington allait intervenir rapidement auprès du Conseil de sécurité de l’Onu pour exiger des sanctions contre l’Iran si ce pays refusait de suspendre ses activités d’enrichissement d’uranium d’ici à la fin du mois.

Mardi, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad avait rejeté une résolution de l’Onu exigeant que Téhéran suspende ces activités avant le 31 août.

L’Iran s’est aussi engagé à donner une réponse avant le 22 août à un paquet d’incitations des cinq membres permanents du conseil de sécurité et de l’Allemagne visant à l’amener à abandonner l’enrichissement d’uranium.

« Si l’Iran refuse l’offre, cela devrait amener les cours à monter la semaine prochaine », a estimé Bill O’Grady.

Le marché craint qu’en cas de sanctions prises à son encontre, l’Iran ne riposte en coupant ses exportations de brut ou, pire encore, en bloquant le détroit d’Ormuz, passage stratégique pour le transport du pétrole du Golfe.

« Un régime de sanctions musclé conte l’Iran pourrait facilement dégénérer en conflit armé si l’Iran choisissait de continuer son programme nucléaire », relevait Bart Melek, analyste à la banque BMO Nesbitt Burns.

Cela « pourrait potentiellement empêcher jusqu’à 14 millions de barils par jour de sortir de la région et envoyer les prix du pétrole vers de nouveaux records », a-t-il ajouté.

La République islamique est le quatrième producteur mondial de pétrole avec 4 millions de barils par jour, dont environ 2,7 millions sont exportés quotidiennement.

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous