IranIran (actualité)L'Iran annonce des nouveaux essais de missiles

L’Iran annonce des nouveaux essais de missiles

-

Associated Press, 21 janvier – Refusant de céder à la pression, l’Iran a annoncé dimanche de nouveaux essais de missiles à courte portée, le président extrémiste Mahmoud Ahmadinejad rejetant les critiques selon lesquelles les sanctions de l’ONU mettent à mal l’économie.

L’annonce des essais de missiles intervient alors que les Etats-Unis envoient dans le Golfe un second porte-avions, l’USS John C. Stennis, avertissement clair à Téhéran.

Du coup, la télévision publique iranienne a annoncé que les Gardiens de la révolution (les Pasdaran, l’unité d’élite de l’armée iranienne) entamaient dimanche trois jours d’essais près de la ville de Garmsar, dans le nord du pays, à environ 100 km au sud-est de Téhéran. Seront testés les missiles Zalzal et Fajr-5.

Il s’agit des premières manoeuvres militaires depuis le vote de sanctions contre l’Iran par le Conseil de sécurité de l’ONU.

L’année dernière, l’Iran a organisé trois grandes opérations de manoeuvres militaires, testant notamment le missile Fajr-3 à têtes multiples, qui serait capable d’échapper à la détection des radars et de frapper simultanément plusieurs cibles.

Quant à Ahmadinejad, de plus en plus critiqué pour se concentrer sur le bras de fer avec l’Occident au détriment de l’économie du pays, il s’est défendu dimanche, affirmant notamment que « dix nouvelles résolutions n’affecteront pas notre économie et notre politique ».

Présentant le budget pour l’année à venir, il a affirmé que le gouvernement avait « complètement contrôlé les prix » de certains biens de base, le pain, le gaz, l’eau et l’électricité.

Et ce bien que l’inflation, que le gouvernement dit être à 11%, atteigne en réalité selon les experts 30%.

Du coup, quelque 150 députés ont signé une lettre ouverte réclamant un révision du projet de budget, qu’ils jugent trop dépendant des revenus du pétrole. Du coup, Ahmadinejad a affirmé que son projet préparait compenser une éventuelle baisse des revenus en la matière. « Nous considérons que nos ennemis veulent nous porter préjudice en faisant chuter le prix du pétrole. Nous avons donc réduit notre dépendance » vis-à-vis de l’or noir, a-t-il dit.

7,062FansLike
1,156FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous