IranIran (actualité)Des signes d'une possible ingérence iranienne en Afghanistan (Washington)

Des signes d’une possible ingérence iranienne en Afghanistan (Washington)

-

AFP, 18 avril – Avec la livraison d’armes d’origine iranienne aux talibans, les signes inquiétants d’une possible ingérence de l’Iran dans les affaires afghanes se multiplient, a indiqué mercredi le secrétaire d’Etat adjoint américain pour l’Asie du sud, Robert Boucher.

Le rôle exact de l’Iran en Afghanistan « est un sujet croissant d’inquiétude », a déclaré à la presse M. Boucher, de passage à Bruxelles.

Alors que l’Iran dans le passé a joué en Afghanistan un rôle positif dans la lutte contre le trafic de drogue et dans les secteurs culturel et éducatif, les derniers développements sont préoccupants, a-t-il estimé.

« Il y a une série d’indices tendant à montrer que l’Iran s’implique désormais d’une manière plus malsaine » dans ce pays, a souligné M. Boucher.

Les forces de la coalition « Liberté immuable » sous commandement américain en Afghanistan ont intercepté des mortiers et des explosifs fabriqués en Iran et qui étaient destinés aux talibans, a annoncé mardi le général Peter Pace, chef d’état-major interarmées.

Le plus haut responsable militaire américain a précisé que ces armes avaient été interceptées dans le sud de l’Afghanistan, près de Kandahar, le berceau des talibans, mais qu’aucun élément ne démontrait jusqu’à présent l’implication du gouvernement iranien.

M. Boucher a admis qu’il restait à découvrir qui était le fournisseur de ces armes.

« Nous ne savons pas qui fait cela et pourquoi, mais nous savons qu’il s’agit d’armes d’origine iranienne qui ont fini dans les mains des talibans », a-t-il dit.

Il avait déjà été rapporté à d’autres occasions que les Iraniens s’impliquaient dans les affaires politiques afghanes, a-t-il remarqué.

Durant le régime des talibans (1994-2001), l’Iran avait fourni des armes à leurs ennemis, les combattants de l’Alliance du nord du commandant Massoud.

Les Américains redoutent que les Iraniens, comme ils sont accusés de le faire en Irak, n’aient finalement décidé aussi d’aider en Afghanistan les milices opposées à la présence militaire étrangère, en dépit de la vieille animosité entre Téhéran, métropole chiite, et les talibans, majoritairement des sunnites d’ethnie pachtoune.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous