IranIran (actualité)L'idée d'un "mariage provisoire" provoque la polémique en Iran

L’idée d’un « mariage provisoire » provoque la polémique en Iran

-

The Associated Press, Téhéran, 3 juin – Le ministre de l’Intérieur iranien a déclenché une polémique dans son pays traditionnellement conservateur en apportant son soutien à l’idée de mariage provisoire pour tenter d’endiguer les pratiques sexuelles hors mariage, ont annoncé samedi les médias officiels.

L’expression « mariage provisoire » renvoie à une tradition chiite -bien qu’elle ne soit pas très courante en Iran pourtant à domination chiite- en vertu de laquelle un homme et une femme signent un contrat, appelé sigheh, qui les autorise à être « mariés » pour un certain temps, parfois moins de 24 heures.

Or certains Iraniens plaident en faveur d’une institutionnalisation de cette tradition, espérant ainsi combattre la pratique « illégale » du sexe. Mais d’autres considèrent ça comme une porte ouverte à la prostitution dans un pays où les relations sexuelles hors mariage sont interdites par la loi islamique.

« Le mariage provisoire est une règle de Dieu. Nous devons l’encourager vigoureusement », a déclaré le ministre de l’Intérieur Mostafa Pourmohammadi, cité par la télévision d’Etat.

Le ministre de l’intérieur, qui a fait ces déclarations jeudi, est le premier responsable iranien à soutenir officiellement cette pratique controversée depuis plus de dix ans. L’ancien président iranien Hachémi Rfsandjani avait soulevé le problème dans les années 1990, mais s’était heurté à une forte opposition de la part des religieux conservateurs.

« Nous devons trouver une solution pour répondre au désir sexuel des jeunes qui ne peuvent pas se marier », a expliqué Pourmohammadi à plusieurs journaux locaux. La moitié des 70 millions d’Iraniens a moins de 30 ans.

Reza Carabi, un chauffeur de taxi de 23 ans exprime ainsi la frustration de beaucoup de jeunes Iraniens qui n’ont pas les moyens d’acheter une maison et de se marier.

« Je n’ai pas assez d’argent pour assumer une vie conjugale. Je ne veux pas fréquenter de prostituées. Que dois-je faire pour satisfaire mes besoins sexuels? », demande-t-il.

Les opposants à la pratique du « mariage provisoire » craignent qu’elle n’entraîne une augmentation de la prostitution et une dégradation des valeurs morales.

« Ca va ébranler les fondements de la famille », a affirmé le juriste Nemat Ahmadi, arguant que cela donnerait aux hommes riches un alibi religieux pour avoir des liaisons. « Ca va seulement promouvoir la prostitution », redoute-t-il.

La prostitution a été interdite en Iran après la révolution islamique de 1979 mais elle a augmenté ces dernières années. Il n’existe pas de statistiques officielles accessibles sur le nombre de prostituées en Iran, mais des chiffres officieux publiés par certains médias font état de plusieurs centaines de milliers de travailleurs du sexe dans la République islamique.

7,062FansLike
1,157FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous