IranIran (actualité)Le parlement européen adopte une résolution sur l’Iran demandant...

Le parlement européen adopte une résolution sur l’Iran demandant la révision de la liste du terroris

-

Iran Focus, Strasbourg, 14 janvier – Après un débat dans lequel plusieurs eurodéputés se sont exprimés contre l’étiquette de terroriste collée au principal groupe de l’opposition iranienne, l’organisation des Moudjahidin du peuple d’Iran (OMPI), le Parlement européen a adopté hier une résolution sur l’Iran appelant à réviser la liste du terrorisme de l’Union européenne.

Paulo Casaca (Portugal) qui co-préside l’intergroupe parlementaire des Amis d’un Iran Libre, et président de la délégation européenne à l’OTAN, a critiqué les négociations que mène actuellement l’UE avec la théocratie et a appelé au retrait de l’étiquette de terroriste contre l’OMPI.

Struan Stevenson (GB) qui co-préside également l’intergroupe, a déclaré que « nous devrions avons le courage de dire non aux exigences du régime iranien pour maintenir le nom des Moudjahidin du peuple dans la liste noire de l’UE. »

Ryszard Czaranecki (Pologne) a estimé que « le message le plus sérieux que nous pourrions donner à Téhéran serait de retirer le nom des Moudjahidin iraniens de la liste du terrorisme de l’UE. En réalité, ce sont les mollahs criminels qui sont les véritables terroristes et sont constamment en train de pendre leurs citoyens, y compris des enfants, et qui envoient des terroristes en Irak. »

Le premier vice-président du PE, Alejo Vidal Quadras, présidait cette séance parlementaire.

Plusieurs eurodéputés ont pris la parole pour critiquer les violations systématiques des droits de l’homme et appeler à la fin du dialogue avec le régime iranien.

La résolution finale disait que le PE « demande à sa commission des affaires étrangères et des libertés civiles d’examiner la manière dont le parlement pourrait entrer dans le processus de mise à jour régulière de la position commune du conseil sur l’application de mesures spécifique pour la lutte contre le terrorisme, en prenant en compte les événements depuis 2001.

La résolution européenne, survenant à la suite d’une conférence internationale en novembre 2004 de juristes à Paris, où plus de 500 experts juridiques de premier plan déclaraient que la présence de l’OMPI sur la liste noire violait le droit européen et international, fait pression sur l’UE pour corriger ce qui est largement considéré comme une geste de bonne volonté vis-à-vis des dirigeants de Téhéran.

Dix experts éminents en droit international, dont Lord Slynn of Hadley (ancien juge à la Cour de justice européenne), le Pr. Eric David, président du centre de droit international à Bruxelles, le Pr. Henri Labayle, professeur de droit européen à l’université de Pau, le Pr. Bill Bowring qui dirige l’institut des droits de l’homme et de justice sociale de Londres, et le Pr. Jean-Yves de Cara, président de l’institut de droit international de Paris V, ont présenté leurs consultations juridiques sur la question.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous