IranIran (actualité)La politique de l'Iran à l'Opep inchangée après la...

La politique de l’Iran à l’Opep inchangée après la démission d’un ministre

-

AFP, Téhéran, 13 août – La politique de l’Iran au sein du cartel pétrolier de l’Opep ne changera pas avec la démission du ministre du Pétrole dimanche, a dit à l’AFP lundi un responsable iranien du secteur.

Kazem Vaziri Hamaneh a été démis de ses fonctions par décret du président Mahmoud Ahmadinejad, alors que l’Organisation des pays exportateurs de pétrole tient sa prochaine réunion en septembre.

« Il n’y aura absolument aucun changement dans la politique de l’Iran à l’égard de l’Opep », a dit un responsable du ministère, sous couvert de l’anonymat.

Il a précisé que « certaines décisions ont été prises avant (cette démission) et elles sont contraignantes », et que « les décisions à venir seront prises en coordination entre le ministère du Pétrole et le gouvernement ».

M. Vaziri Hamaneh avait déclaré le mois dernier que l’Iran, deuxième producteur de pétrole de l’Opep et quatrième mondial, était absolument opposé à une hausse des quotas du cartel afin de faire baisser les cours du brut.

De nombreux pays consommateurs ont demandé une telle hausse de production, alors que le prix du baril a frôlé récemment les 80 dollars.

M. Vaziri Hamaneh avait expliqué que cette hausse était due avant tout à des préoccupations politiques et aux craintes d’un manque d’essence aux Etats-Unis pendant la saison estivale.

L’Opep doit tenir sa prochaine réunion le 11 septembre à son siège de Vienne, où elle avait décidé en mars dernier de maintenir son quota de production à 25,8 millions de barils par jour. L’Iran a un quota de production de 4,2 millions bpj.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous