IranIran (actualité)Iran: Six membres des forces de sécurité tués dans...

Iran: Six membres des forces de sécurité tués dans la chute d’un hélicoptère

-

AFP, Téhéran, 18 août – Six membres des forces armées iraniennes ont été tués et cinq autres blessés dans la chute d’un hélicoptère lors d’une opération près de la frontière irakienne, a rapporté samedi l’agence officielle IRNA.

« L’hélicoptère des forces armées s’est écrasé en raison d’un problème technique et de mauvaises conditions météorologiques pendant une manoeuvre frontalière près de Piranshahr », une localité située à 10 km de la frontière avec l’Irak, selon IRNA.

L’agence ne précise pas quelle force était impliquée ni la nature des manoeuvres.

L’agence semi-officielle Mehr avait auparavant rapporté que les victimes étaient membres de la force d’élite des Gardiens de la révolution et que l’incident s’était produit lors d’une opération contre des rebelles kurdes du groupe Pejak, près de Piranshahr, dans la province d’Azerbaïdjan occidental.

La province qui a des frontières avec la Turquie et l’Irak, abrite une importante minorité kurde. Elle est le thétre depuis plus d’un an de heurts armés réguliers entre l’armée et des militants notamment du Pejak, un parti séparatiste kurde iranien proche du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK, rebelles kurdes de Turquie).

Un responsable du PKK a affirmé à l’AFP en Irak que l’hélicoptère avait été abattu par un groupe kurde allié, le Hayat al-Hur (Vie libre).

S’exprimant depuis la ville de Souleimaniyah sous couvert de l’anonymat, il a ajouté que les rebelles avaient également tué quinze membres des forces iraniennes dans des affrontements au sol.

Il était impossible de vérifier ces informations de source indépendante.

L’agence iranienne Mehr avait attribué la chute de l’appareil dans des montages au mauvais temps. Mais elle avait ajouté que « certains responsables locaux avaient déclaré que l’appareil avait pu être abattu ».

En février dernier, 14 militaires iraniens, dont deux responsables des Gardiens de la révolution, avaient été tués dans la chute d’un hélicoptère lors d’une opération contre des rebelles près de la frontière turque.

Les autorités de Téhéran avaient incriminé le mauvais temps, mais des rebelles proches du PKK avaient assuré que l’hélicoptère avait été abattu.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous