IranIran (actualité)Un rapport sur l'Iran prévoit des perspectives assez ternes...

Un rapport sur l’Iran prévoit des perspectives assez ternes pour ce pays

-

Associated Press, 24 août – Par Pauline Jelinek et Katherine Shrader – « Un rapport des agences de renseignements américaines estime qu’un changement dans l’attitude du régime de Téhéran semble peu probable dans un avenir proche, en dépit de la colère croissante de la population provoquée par la détérioration de la situation économique du pays » ont indiqué ce jeudi les officiels américains.

Par ailleurs, le rapport prévoit peu de succès pour les efforts destinés à contraindre l’Iran à stopper son programme nucléaire ou à cesser de soutenir les groupes extrémistes dans la région. Les officiels qui connaissent ce rapport ont requis d’anonymat car il n’a pas encore été publié.

Une série de rapports a été rédigé par 16 organes de renseignements américains. Les autorités ont dit que le dernier de ces rapports était sur le point d’être achevé. « Durant les prochains mois, le contenu de ces rapports sera porté à la connaissance du président Bush et d’autres décideurs politiques », ont précisé les officiels. L’un d’entre eux a dit que cette série de rapport sera complétée la semaine prochaine.

Il y a au total quatre rapports rédigés par les agences de renseignements. Les sujets traités dans ces rapports sont les suivants : la situation dans le Golfe persique, le programme nucléaire iranien, la menace militaire et conventionnel que représente l’Iran. Par ailleurs, une mise à jour du rapport sur l’Irak a été publiée ce jeudi.

« Le rapport sur la situation politique de l’Iran présente notamment une analyse de la situation économique et des programmes d’armements de ce pays » ont indiqué les officiels.

Selon ce rapport, le guide suprême, l’ayatollah Ali Khamenei se maintiendra au pouvoir, malgré la monté des mécontentements de la population qui exaspérée par la détérioration de la situation économique.

En bénéficiant du soutien du clergé non élu qui contrôle l’Iran, le président Mahmoud Ahmadinejad, partisan d’une ligne dure, a été élu en 2005 sur un programme populiste. Il avait notamment promis d’apporter les revenus de pétrole sur la table de chaque famille iranienne, d’éradiquer la pauvreté et de s’occuper du problème de chômage. Son échec à tenir ces engagements a provoqué ces derniers mois des critiques de plus en plus acerbes émanant aussi bien des conservateurs que des réformistes. Les détracteurs d’Ahmadinejad rappellent que depuis son arrivée au pouvoir, le prix du logement, des denrées alimentaires et du carburant a augmenté. De plus, le gouvernement a décidé de rationner le carburant.

Ce nouveau rapport des agences de renseignements indique également que l’Iran poursuivra son programme nucléaire que les Etats-Unis et d’autres pays considèrent comme un programme de production d’armes atomiques. Téhéran nie ces allégations et dit que son programme est destiné à produire de l’électricité.

Evoquant un autre conflit qui oppose Washington et Téhéran, le rapport indique aussi que l’Iran continuera à poser des problèmes en Irak.

Le gouvernement américain affirme que les militaires et les agents iraniens fournissent des équipements et des entraînements à des milices impliquées dans les massacres intracommunautaires, dans les attentats de bombes de bord de route visant les troupes américaines et dans d’autres types de violence en Irak. L’Iran nie ces allégations.

L’ambassadeur des États-Unis en l’Irak, Ryan Crocker a rencontré à Bagdad au début de ce mois son homologue iranien, Hassan Kazemi Qomi. C’était le troisième round en deux mois de discussion entre les représentants américains et iraniens sur la sécurité en Irak. Pourtant, ces discussions n’ont abouti à aucun progrès.

Les Etats-Unis et d’autres pays ont également critiqué l’Iran pour l’argent et les armes que ce pays fournit aux groupes extrémistes chiites comme que le Hezbollah dont le nom figure sur la liste des organisations terroristes aux États-Unis.

Ce rapport prévoit que l’Iran, demeurera, avec la Syrie, le principal soutien de Hezbollah libanais.

Les États-Unis ont rompu leurs relations diplomatiques avec l’Iran après la Révolution islamique de 1979 et à la suite de la crise des otages à l’ambassade des États-Unis à Téhéran.

Les relations entre les deux pays sont restées à un niveau très bas pendant une longue période. Leurs relations se sont fortement détériorées ces dernières années à cause des tensions provoquées par le programme nucléaire de l’Iran et des allégations des États-Unis selon lesquelles Téhéran soutient des groupes armés en Irak.

L’Iran a dit qu’il avait découvert des réseaux d’espions organisés par les États-Unis et ses alliés occidentaux. Un certain nombre d’Irano-Américains ont été arrêtés en Iran.

Ces derniers mois, les Etats-Unis ont déconseillé à leurs citoyens tout déplacement en Iran et ont accusé le régime iranien d’avoir maltraité ces quatre Irano-Américains après leur arrestation suite aux accusations l’espionnage.

7,062FansLike
1,158FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous