IranIran (actualité)Iran : La banque Saderat perd un tiers de...

Iran : La banque Saderat perd un tiers de ses associés

-

Iran Focus, Londres, 5 janvier – La Banque iranienne Saderat a perdu un tiers de ses associés étrangers à cause des sanctions unilatérales des Etats-Unis, écrit le « Financial Times » en citant le directeur général de cette institution samedi.

Dans une interview avec le Financial Times, Hamid Borhani a dit que sur les 600 banques étrangères qui avaient l’habitude de traiter avec la Banque Saderat avant que les Etats-Unis n’aient imposé des sanctions en septembre 2006, environ 200 avaient interrompu leurs transactions.

Borhani a ajouté que des banques du Moyen-Orient maintenaient leurs contacts et devenaient les premières partenaires étrangères de la banque, depuis que les sanctions ont fait bifurquer les affaires de l’occident vers l’orient. La Chine est devenue la principale associée commerciale de l’Iran l’année dernière, tandis que beaucoup de commerce est mené par des réexportations via les Emirats arabes unis.

La banque Saderat est la deuxième plus grande banque à l’intérieur du pays en termes d’actifs et probablement la banque iranienne la plus active à l’extérieur du pays, selon le Financial Times.

Le FT précise que d’après les chiffres récents de l’Almanach des Banquiers, qui donne des informations de référence sur l’industrie, le nombre de banques correspondantes de Saderat a baissé de 29 en août 2006 à huit, dont deux sont des filiales de Saderat. Les banques correspondantes sont des banques qui consentent à exécuter des services pour d’autres banques dans les marchés inaccessibles.

“La tendance va dans la bonne direction mais elle n’a pas encore atteint zéro, où elle devrait être”, a dit un haut responsable américain.

Borhani a dit que 25 opérations de la banque à l’extérieur du pays, y compris une filiale à Londres, le plus proche allié de Washington, continuaient. Il a estimé que les profits avaient augmenté d’environ 25 pour cent en 2007, comparés à un taux de croissance de 30 pour cent l’année précédente.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous