IranIran (actualité)Le Koweït et l'Iran vont examiner leur différend frontalier

Le Koweït et l’Iran vont examiner leur différend frontalier

-

AFP, Koweit, 15 janvier – Le chef de la diplomatie koweïtienne, cheikh Mohammed Sabah Al-Salem Al-Sabah, a quitté mardi Koweït pour l’Iran pour tenter de régler un contentieux opposant les deux pays depuis plusieurs décennies sur le tracé de leur frontière maritime, rapporte l’agence koweïtienne Kuna.

Cette visite en Iran intervient alors que le président américain George W. Bush est en tournée dans la région –il se trouvait samedi au Koweït– afin d’obtenir notamment le soutien de ses alliés arabes à sa politique vis-à-vis de l’Iran, au programme nucléaire controversé.

Dans une déclaration à son départ, cheikh Mohammed a souhaité « régler ce contentieux (frontalier) dans les plus brefs délais », lors de la réunion du haut comité mixte, qu’il va co-présider à Téhéran.

« Cette réunion montre le développement des relations koweïto-iraniennes en particulier et entre l’Iran et les pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG) en général », a souligné cheikh Mohammed.
« La réunion examinera aussi la coopération économique entre l’Iran et le Koweït qui souhaite importer du gaz iranien », a-t-il ajouté.

Le contentieux koweïto-iranien porte notamment sur le champ gazier de Dorra. Il remonte aux années 1960, quand l’Iran et le Koweït avaient accordé des concessions dans le nord du champ de Dorra à l’ancienne Anglo-Iranian Petroleum Co –qui fait aujourd’hui partie de BP–, et à Royal Dutch/Shell.

Les réserves en gaz du champ de Dorra sont estimées à 200 milliards de mètres cubes.

Par ailleurs, l’Iran et le Koweït ont signé en mars 2005 un contrat valable 25 ans d’une valeur de sept milliards de dollars portant sur l’exportation de neuf millions de mètres cubes de gaz iranien par jour vers le Koweït.

Les premières livraisons étaient prévues en 2007 mais elles ont été repoussées, pour des raisons qui n’ont jamais été expliquées.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous