IranIran (actualité)Le nouveau Parlement iranien a élu Ali Larijani à...

Le nouveau Parlement iranien a élu Ali Larijani à sa tête

-

Il remplace à ce poste un autre conservateur, Gholam Ali Hadad Adel, qui présidait le parlement sortant. La nouvelle chambre, dominée par les conservateurs, a été élue en deux tours en mars et avril.

Les jeux étaient quasiment fait depuis que le bloc conservateur à la chambre avait choisi M. Larijani comme son candidat pour la présidence du Parlement, à une majorité de 161 députés sur 227.

Le responsable avait déjà été élu le 9 mai comme chef du bloc conservateur, qui a remporté 69% des sièges aux scrutins des 14 mars et 21 avril.

Les réformateurs, handicapés par des disqualifications massives de leurs candidats par le pouvoir avant le vote, sont arrivés loin derrière avec environ 16% des sièges, comme les indépendants avec autour de 14%.

Ali Larijani avait quitté en octobre 2007 son poste de secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale, où il était notamment en charge du dossier nucléaire, en raison de désaccords avec le président ultraconservateur Mahmoud Ahmadinejad.

Son élection à la présidence du parlement devrait compliquer les relations entre le chef de l’exécutif et le pouvoir législatif. D’autant plus que M. Larijani est perçu comme un concurrent potentiel de M. Ahmadinejad pour la prochaine présidentielle de 2009.

Des partisans de M. Larijani et de deux autres figures qualifiées de "conservateurs critiques" avaient présenté une liste séparée de candidats aux législatives, face au principal bloc conservateur incluant les partisans du président.

Né en 1954, M. Larijani a suivi des études de mathématiques et de philosophie. Il a dirigé la radio-télévision d’Etat et a été secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale.

C’est à ce dernier titre qu’il était en charge des négociations sur le dossier nucléaire iranien avec les Occidentaux.

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous