IranIran (actualité)Iran: un ministre reconnaît que son diplôme d'Oxford était...

Iran: un ministre reconnaît que son diplôme d’Oxford était un faux

-

AFP, 30 septembre – Le ministre de l’Intérieur Ali Kordan, soumis à de fortes critiques depuis deux mois, a finalement reconnu que son doctorat honorifique de l’université britannique d’Oxford était un faux, tout en accusant un "intermédiaire", a rapporté mardi le quotidien Iran.

Dans une lettre au président Mahmoud Ahmadinejad, il explique toutefois qu’il ne s’est jamais douté que son doctorat pouvait être un faux.

En août dernier, lors de sa nomination, des députés avaient mis en doute l’obtention par M. Kordan d’un doctorat honorifique en droit de la prestigieuse université, comme indiqué dans son curriculum vitae. L’université la plus ancienne du Royaume-Uni avait indiqué par la suite dans un communiqué ne posséder "aucun dossier selon lequel M. Ali Kordan a reçu un diplôme honorifique ou un quelconque autre diplôme de l’université".

Ali Akbar Javanfekr, conseiller pour la presse du président, avait durement critiqué M. Kordan en lui demandant de "prendre une décision courageuse et juste (…) avant que d’autres ne prennent une décision juste sur cette question".

Des députés avaient demandé la démission du ministre.

Dans sa lettre au président, M. Kordan explique qu’il a obtenu ce doctorat il y a huit ans grâce à un "intermédiaire" qui s’était présenté comme le représentant de l’université britannique à Téhéran.

"Le doctorat a été délivré sur la base de mon expérience et d’une thèse que j’avais envoyé à l’université d’Oxford grâce à cet intermédiaire", affirme M. Kordan, en ajoutant que "la question de la véracité de ce doctorat ne (lui) a jamais traversé l’esprit".

Il n’a pas identifié cet intermédiaire et n’a pas expliqué s’il avait versé de l’argent pour obtenir ce doctorat. Il a également rejeté indirectement toute idée de démission.

"Lorsque mon représentant s’est rendu à Oxford, j’ai été surpris que l’université ne confirme pas le doctorat (…) j’ai essayé de contacter mon intermédiaire, mais je ne l’ai pas trouvé et je suis arrivé à la conclusion que c’est lui qui avait commis une faute", affirme M. Kordan, en ajoutant qu’il avait porté plainte contre "cet intermédiaire".

Selon le quotidien Iran, le président Ahmadinejad a envoyé une copie de cette lettre à la justice demandant que des poursuites soient engagées contre les auteurs de l’"infraction".

Pour sa part, M. Kordan a remercié le président et les autres personnes qui lui ont permis de "faire toute la vérité" sur cette affaire, tout en ajoutant que "la confiance du président de la République et du président du Parlement (lui) donnent encore plus de motivation pour servir la révolution, le pays et la population".

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous