IranIran (actualité)Iran: un proche d'Ahmadinejad attaqué pour "insulte au Coran"

Iran: un proche d’Ahmadinejad attaqué pour « insulte au Coran »

-

AFP, 16 novembre 2008 (AFP) – Le vice-président iranien chargé du Tourisme, Esfandiar Rahim Mashaie, est depuis plusieurs jours la cible de virulentes attaques pour "insulte au Coran", de la part de dignitaires religieux et de conservateurs qui réclament sa démission, rapportent dimanche les médias.

Ce proche du président Mahmoud Ahmadinejad avait déjà été critiqué cet été pour avoir affirmé que l’Iran était "l’ami du peuple israélien".

Lors d’une cérémonie le 8 novembre sur les investissements étrangers dans le tourisme, 12 jeunes filles portant des habits traditionnels avaient apporté en dansant un exemplaire du Coran sur un plateau avant de le remettre à un homme chargé de réciter les versets.

En Iran, toute cérémonie officielle commence par une récitation d’extraits du livre saint de l’islam. Le fait que ce dernier ait été apporté par des femmes dansant a choqué des conservateurs.

Deux hauts dignitaires religieux, les grands ayatollahs Lotfollah Safi Golpayegani et Nasser Makarem Shirazi, ont condamné la cérémonie.

"L’insulte au Coran n’est pas acceptable" a déclaré mercredi l’ayatollah Golpayegani en jugeant que M. Mashaie "n’est pas compétent pour occuper ce poste".

Pour calmer les choses, l’adjoint de M. Mashaie et organisateur de la cérémonie, Mehdi Jahanguiri, a présenté samedi sa démission, tout en affirmant qu’"apporter le Coran sur un plateau fait partie des traditions des populations de l’ouest de l’Iran".

Cette démission n’a visiblement pas suffi.

Dimanche matin, la députée conservatrice de Téhéran Laleh Eftekhari, présidente du groupe parlementaire "Coran et famille", a demandé à M. Ahmadinejad de renvoyer M. Mashaie, selon l’agence Fars.

De même, l’association islamique du bazar (proche des conservateurs) ainsi que le chef du Parti de la coalition islamique (conservateur) Mohammad Nabi Habibi, ont dénoncé dans deux lettres séparées une "insulte au Coran".

Le groupe parlementaire des religieux a "condamné cet acte provocateur" et a demandé au président "de prendre des mesures contre ses responsables pour empêcher la répétition de tels actes", selon l’agence Ilna.

De même, l’homme chargé de réciter le Coran pendant la cérémonie, Karim Mansouri, l’un des plus célèbres du pays, s’est dit choqué, selon le quotidien ultraconservateur Kayhan.

"Lorsque j’ai vu cette scène scandaleuse (…) j’ai tremblé de tout mon corps", a-t-il dit, affirmant avoir écourté sa récitation en signe de protestation.

M. Mashaie avait provoqué un tollé en juillet en déclarant que l’Iran était "ami avec le peuple israélien", alors qu’Israël est l’ennemi juré de la République islamique.

En août, il avait dit n’avoir "aucune hostilité contre le peuple israélien".

De nombreux députés et dignitaires religieux avaient alors demandé sa démission. Le guide suprême, l’ayatollah Ali KHamenei, était intervenu le 19 septembre pour mettre fin aux attaques, tout en condamnant les propos de M. Mashaie.

M. Ahmadinejad, dont le fils a épousé la fille de M. Mashaie, a toujours soutenu son vice-président.

Cette nouvelle attaque contre un proche de M. Ahmadinejad intervient à sept mois de la présidentielle et alors les critiques se multiplient contre l’action du président, en particulier parmi les conservateurs.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous