IranIran (actualité)Obama confirme sa volonté de discuter directement avec l'Iran

Obama confirme sa volonté de discuter directement avec l’Iran

-

Reuters, 9 décembre 2008 – Elu il y a un mois 44e président des Etats-Unis, Barack Obama confirme que son administration sera disposée à discuter directement avec l’Iran, avec lequel Washington n’entretient plus de relations diplomatiques depuis la révolution islamique, il y a près de 30 ans.

Se référant au programme nucléaire de l’Iran, que Washington soupçonne de vouloir se doter de l’arme atomique, ce que Téhéran dément, le président élu, qui prendra ses fonctions dans un mois a déclaré lors de l’émission "Meet the Press" de la NBC:

"Nous sommes désireux de leur parler directement et de leur donner un choix clair, et, in fine, de les laisser se déterminer par rapport à deux voies, la dure et la facile."

L’Iran refuse de cesser ses activités d’enrichissement d’uranium, comme l’exigent les Etats-Unis et les autres grandes puissances, et a déclaré la semaine dernière qu’il ne pensait pas que la politique des Etats-Unis à son égard changerait sous l’administration d’Obama.

"Nous devons engager une diplomatie ferme mais directe avec l’Iran, lui faisant clairement savoir que la mise au point d’armes nucléaires serait inacceptable, que son financement d’organisation terroristes et ses menaces contre Israël sont contraires à tout ce en quoi nous croyons", a dit Obama.

Il a précisé que son administration continuerait en partenariat avec les autres grandes puissances la politique de la carotte et du bâton pour inciter l’Iran à renoncer à ses activités nucléaires sensibles.

"Du côté des carottes, nous sommes en mesure de fournir des incitations économique utiles pour un pays qui, bien qu’il soit producteur net de pétrole, est soumis à de fortes tensions, à une énorme inflation et de nombreux problèmes d’emploi", a-t-il fait valoir.

"Mais nous devons aussi nous concentrer sur le bâton", a-t-il poursuivi en précisant que les sanctions déjà décrétées contre l’Iran par l’Onu et par les Etats-Unis pourraient être durcies "pour le faire changer d’attitude".

Mohammad Zargham, version française Marc Delteil

7,062FansLike
1,179FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Le monde doit reconnaître le droit du peuple iranien à l’autodéfense

Victor Hugo a dit un jour : "Quand la dictature est un fait, la révolution devient un droit." Tout...

Iran : 60 % de la population est pauvre

Les paniers de subsistance du peuple iranien se réduisent considérablement. Ceci, à son tour, a introduit de nouvelles préoccupations...

Eldar Mamedov, un conseiller de Bruxelles ou un ami du régime en Iran

Eldar Mamedov a été l'un des principaux acteurs du scandale de Qatargate. Le scandale de corruption de Qatargate, pour...

L’éventuelle inscription des pasdaran sur la liste des organisations terroristes effraie le régime iranien

Jeudi, le Parlement européen a adopté une résolution appelant à des pressions supplémentaires sur le régime iranien, notamment la...

Comment la censure d’Internet nuit à l’économie iranienne

Alors qu'au cours des quatre derniers mois, l'accès à Internet en Iran a été coupé ou sévèrement limité, le...

Le régime iranien cache les violations des droits humains dans ses prisons

Après plus de quatre mois de soulèvements nationaux en Iran, la brutalité de l'appareil sécuritaire et judiciaire du régime...

Doit lire

Eldar Mamedov, un conseiller de Bruxelles ou un ami du régime en Iran

Eldar Mamedov a été l'un des principaux acteurs du...

Iran : Un régime effondré et ses forces démoralisées

Il ne fait aucun doute que le régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous