IranIran (actualité)Gates avertit contre une mise à l'épreuve d'Obama dans...

Gates avertit contre une mise à l’épreuve d’Obama dans le Golfe

-

AFP, 13 décembre 2008 – Le secrétaire américain à la Défense Robert Gates a appelé samedi les voisins de l’Iran à faire pression sur Téhéran pour l’amener à changer de politique et mis en garde les adversaires des Etats-Unis contre toute tentation de tester le président élu Barack Obama.

M. Gates s’exprimait dans le cadre d’une conférence sur la sécurité dans le Golfe à Manama avec la participation de 25 pays. Une délégation iranienne était attendue mais n’est finalement pas venue, selon les organisateurs.

Le chef du Pentagone s’est ensuite rendu en Irak pour une brève visite surprise et devait y rencontrer le commandant des forces de la coalition, le général américain Raymond Odierno, selon un correspondant de l’AFP l’accompagnant.

"Personne ne veut un changement de régime en Iran", a-t-il affirmé à Manama. "Ce que nous voulons c’est un changement de politique et un changement de comportement afin que l’Iran devienne un bon voisin des peuples de la région plutôt qu’une source d’instabilité et de violence".

Il a ajouté qu’il "restait à voir" si la nouvelle administration américaine assouplirait les conditions d’une diplomatie directe avec l’Iran.

"Mais il y a une chose que je peux dire avec confiance c’est que le président élu n’a aucune illusion sur le comportement de l’Iran et sur ce que fait ce pays en ce qui concerne son programme d’armement".

"Nous avons besoin de travailler tous ensemble pour essayer de mettre la pression économique et diplomatique afin de provoquer un changement dans le comportement de l’Iran", a poursuivi M. Gates.

"Si l’on dit vouloir changer le comportement de l’Iran, l’empêcher de développer des armes nucléaires et éviter un conflit, alors il faut utiliser tout outil à notre disposition pour (faire réussir) ces pressions", a-t-il dit.

Le secrétaire à la Défense, qui conservera son poste dans la prochaine administration, a indiqué que la région du Golfe riche en pétrole resterait l’une des principales préoccupations des Etats-Unis.

"Je transmets de la part du président élu Obama un message de continuité et d’engagement à nos amis et partenaires de la région", a-t-il dit.

"Quiconque penserait que les mois à venir pourraient offrir l’occasion de mettre à l’épreuve la nouvelle administration aurait gravement tort".

"Le président élu et son équipe, moi compris, seront prêts à défendre les intérêts des Etats-Unis, de nos amis et alliés, dès le moment où il assumera ses fonctions le 20 janvier", a-t-il dit.

Les Etats-Unis se préparent sous la nouvelle administration à donner la priorité à l’Afghanistan. Lors d’une visite à Kandahar jeudi, M. Gates a promis aux commandants militaires de nouveaux moyens et des renforts dans le cadre du retrait des soldats américains d’Irak d’ici la fin 2011.

Mais il a souligné qu’il restait préoccupé par la stabilité de l’Irak et les tentatives de Téhéran d’exercer une influence sur le gouvernement de Bagdad.

L’accord de sécurité conclu entre Bagdad et Washington marque "l’aube d’une nouvelle ère en Irak, où un gouvernement souverain, indépendant et représentatif est finalement à l’oeuvre", a dit M. Gates.

Mais, a-t-il averti, "il ne fait pas de doute que l’Iran tente fortement d’influencer la direction et l’évolution du gouvernement irakien, et n’est pas un bon voisin".

M. Gates a encore accusé l’Iran d’entraîner et d’armer les insurgés et appelé les Etats arabes à soutenir le gouvernement irakien pour contrer l’influence de l’Iran.

Il a rappelé que l’Iran avait effectué cette année des essais de missiles à longue portée capables de frapper tous les pays de la région et "de façon quasi certaine" destiné son programme nucléaire à la mise au point de l’arme atomique.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Le rôle des étudiants et des universités dans le soulèvement national de l’Iran

Lors du soulèvement national du peuple iranien, qui a débuté à la mi-septembre de cette année, les étudiants ont...

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous