IranIran (actualité)Iran : Le soulèvement populaire ne s’essouffle pas malgré...

Iran : Le soulèvement populaire ne s’essouffle pas malgré la répression (analyse)

-

ImageIran Focus : Le ras de marré humain dont le pays  à été témoin aujourd’hui signal le caractère durable du soulèvement populaire en Iran qui ne perd pas de son souffle en dépit d’une répression violente à l’encontre de l’opposition, selon les analystes.

Bravant l’interdit et les mises en garde du Guide suprême et des pasdarans contre le détournement du rassemblement annuel de la « journée de Qods (Jérusalem) » par les opposants, des millions d’iraniens sont descendus dans les rue des villes iraniennes pour exprimer leur opposition à la dictature religieuse.

Les iraniens ont fait preuve d’un courage exemplaire face à l’appareil répressive du régime, fortement mobilisé et placé à l’occasion sous les ordres directs du bureau du guide suprême Ali Khamenei. Ce dernier avait fait du contrôle de ce mouvement une priorité politique et sécuritaire de son régime.

Les manifestations massives d’aujourd’hui dans les principales villes, notamment à Téhéran, Chiraz, Tabriz, Machad, Ispahan sont le signe incontestable que le soulèvement populaire est déterminé à poursuivre sa marche vers le changement de régime.

Les emprisonnements et les pendaisons, les tortures et les viols, les procès spectacles et les aveux forcés, le chantage n’ont pu venir à bout d’une population décidée à abattre un régime à bout de course comme l’indique les slogans d’aujourd’hui. La démonstration de force de ce vendredi marque un revers cinglant pour Ali Khamenei et son protégé Mahmoud Ahmadinejad.

Les cris de « nous nous battrons et nous mourrons pour reprendre notre pays », « le viol et les tortures ne servent plus à rien » qui retentissaient aujourd’hui dans le pays, attestent bien de la volonté des iraniens à ne pas céder devant les mollahs hantés par le souvenir d’un parcours qui a conduit à la chute de l’ancien régime impérial. 

Khamenei et ses pasdarans sont aujourd’hui confrontés à une impasse dangereuse pour la survie de leur régime. A l’instar du régime du Chah, quelque soient les mesures pour mater l’opposition, la population, enhardie par la victoire d’aujourd’hui, l’attendra au prochain tournant pour renouveler et radicaliser ses revendications légitimes. De l’issue de cette épreuve de force dépendra l’avenir de cette région sensible du monde.

Le peuple iranien ne pouvait dire plus clairement son souhait pour la liberté. La communauté internationale peut contribuer au renforcement du mouvement populaire en Iran et aider à l’établissement d’un système démocratique dans le pays par la population. Pour cela elle devra faire preuve de courage politique et cesser le jeu de dupe avec un régime moribond qui menace la communauté internationale par sa quête de la bombe atomique. Le slogan « Mort à la Chine, mort à la Russie »  scandé largement aujourd’hui dans les villes iraniennes exprime l’aversion de la population pour les dirigeants de ces deux pays qui ont été des obstacles majeurs à l’adoption d’une politique ferme et des sanctions économiques d’envergure contre le régime.

7,062FansJ'aime
1,182SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Dernières nouvelles

Le Congrès américain soutien la quête du peuple iranien pour une République démocratique et laïque

Plusieurs membres bipartites de la Chambre des représentants des États-Unis ont présenté une résolution (H. RES. 100) soutenant le...

Une vague d’attaques par empoisonnement contre des écoles laisse des centaines de personnes malades

L'Iran est secoué depuis trois mois par des empoisonnements en série contre des écoles réservées aux filles, qui ont...

Iran – La fête du feu, veille du dernier mercredi de l’année, cauchemar pour la dictature

Tcharshanbé Soury est une ancienne tradition iranienne qui suscite l'inquiétude du régime iranien. La veille du dernier mercredi de...

Conférence de la Journée internationale de la femme en soutien à la lutte des femmes en Iran

Le 4 mars, une conférence a eu lieu en l'honneur de la journée internationale de la femme. Conférence intitulée...

Les démocrates devraient entendre la voix des Iraniens, pas celle des dictateurs

Le soulèvement national iranien se poursuit malgré ses hauts et ses bas. La disparition du système clérical ne semble...

Les Iraniens rejettent une supposée alternative monarchiste pour l’Iran

Par : Nader Nouri Malgré une répression féroce et plusieurs pendaisons, le mouvement de protestation pour le changement affiche une...

Doit lire

Iran – La fête du feu, veille du dernier mercredi de l’année, cauchemar pour la dictature

Tcharshanbé Soury est une ancienne tradition iranienne qui suscite...

Les démocrates devraient entendre la voix des Iraniens, pas celle des dictateurs

Le soulèvement national iranien se poursuit malgré ses hauts...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous