IranIran (actualité)Irak/Iran: un juge ordonne la libération des opposants, Al-Maliki...

Irak/Iran: un juge ordonne la libération des opposants, Al-Maliki refuse

-

Iran Focus : Les autorités irakiennes ont refusé de libérer 36 opposants iraniens appartenant à l’organisation des Moudjahidine du Peuple malgré la décision d’un juge ordonnant leur remise en liberté, a rapporté l’AFP de source judiciaire.

Onze membres de l’OMPI avaient été tués et 36 autres été arrêtés fin juillet suite à l’agression des forces irakienne  contre le camp d’Achraf, où résident les opposants iraniens en Irak.

« J’ai ordonné dimanche leur retour au camp Achraf » a affirmé à l’AFP le juge de la cour de Khalis (80 km au nord de Bagdad), Ali al-Tamimi.

Selon cette agence, qui cite une autre source judiciaire, "les autorités irakiennes ont refusé leur libération en raison de leur situation irrégulière". Le premier ministre irakien Nouri Al-Maliki serait fortement influencé par l’Iran qui cherche à éliminer sa principale force d’opposition organisée.

Les opposants affirment que l’ambassadeur d’Iran à Bagdad, Kazemi Qomi, est derrière les pressions pour récupérer les otages et les extrader vers l’Iran, où ils risquent la torture. Le gouvernement irakien envisagerait de transférer les otages vers des endroits tenus secrets à Bagdad dans un complot mené sous la direction de Qomi.

 Les 36 otages ont annoncé que dans ces circonstances, ils refusent non seulement toute nourriture mais aussi tout liquide.

Les opposants rappellent  l’enlèvement de deux membres de l’OMPI en août 2005 à Bagdad qui ont été transférés au ministère irakien de l’Intérieur et ont ensuite disparu aux mains du régime iranien.

« La résistance iranienne appelle les forces américaines à agir immédiatement, comme il est de leur devoir, et d’aller récupérer les 36 résidents du camp Achraf auprès du gouvernement irakien qui les détient sans justification », a indiqué un porte-parole du groupe Shahriar Kia, dans un communiqué.

« Il est donc clair que les allégations à leur encontre étaient infondées dès le début et servaient à couvrir le crime contre l’humanité qui a eu lieu à Achraf . La résistance iranienne appelle le secrétaire général des Nations Unies, le Haut commissaire aux droits de l’Homme et la Mission d’assistance des Nations Unies en Irak, à agir d’urgence », a ajouté le porte-parole.

Au 64e jour de grève de la faim, la situation de dizaines de grévistes à Washington, Londres, Berlin, La Haye, Stockholm, Ottawa, Achraf et Khalis se dégrade rapidement et atteint un point irréversible.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous