IranIran (actualité)Iran/Insulte à Carla Bruni-Sarkozy : Le journal Keyhan persiste...

Iran/Insulte à Carla Bruni-Sarkozy : Le journal Keyhan persiste et signe

-

Iran Focus : Le journal Keyhan daté du mardi 31 août persiste et signe en continuant à insulter la première dame de France, Carla Bruni –Sarkozy, pour avoir pris position dans l’affaire de Sakineh Mohammadi, l’iranienne condamnée à la lapidation.

Le Journal Keyhan est réputé pour être le quotidien qui relate les positions du Guide suprême, Ali Khameneï. Ce journal est dirigé par Hossein Shariatmadari, un proche collaborateur du Guide, qui a également des antécédents de tortionnaire dans la prison d’Evine.

Le journal écrit dans sa page des nouvelles spéciales que « l’épouse moralement corrompue du président de la République française, qui a pris récemment la défense d’une femme criminelle et corrompue en Iran, s’est indignée de l’article de Keyhan. »

Après avoir rappelé la lettre de Mme Carla Bruni en défense de l’Iranienne condamnée au châtiment cruel de la lapidation, le journal Keyhan poursuit avec une insolence propre aux mollahs :

« L’indignation de cette prostituée italienne à l’égard de l’information de Keyhan intervient alors qu’avant et après son mariage avec Sarkozy, elle entretenait des relations illicites avec de multiples personnes. »

L’article conclut : « L’éxamen du passé de Carla Bruni démontre clairement pourquoi cette femme de mauvaise réputation, a soutenu une iranienne qui a commis l’adultère et participé dans l’assassinat de son mari et condamné à mort, en réalité elle mérite elle aussi la mort ».

En persistant dans cette position, le journal démontre que les distances prises par le porte-parole des Affaires étrangères, Ramin Mehmanparast,  jugeant  “incorrect d’insulter” des personnalités étrangères, ne pèse pas lourd.

Mardi matin, le porte parole du ministère français des Affaires étrangères a déclaré : “Nous faisons savoir aux autorités iraniennes que les injures proférées par le quotidien Kayhan et reprises par des sites internet iraniens à l’égard de plusieurs personnalités françaises, dont Mme Carla Bruni-Sarkozy, étaient inacceptables”.

La persistance de l’influent journal Keyhan démontre la volonté du régime iranien de maintenir la polémique et surtout de tenter de neutraliser l’efficacité de la mobilisation internationale contre la lapidation et les exécutions en Iran.
 

 

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Le rôle des étudiants et des universités dans le soulèvement national de l’Iran

Lors du soulèvement national du peuple iranien, qui a débuté à la mi-septembre de cette année, les étudiants ont...

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous