IranIran (actualité)Iran : nouvelle attaque contre le domicile de Mehdi...

Iran : nouvelle attaque contre le domicile de Mehdi Karoubi (site)

-

AFP : Des miliciens islamistes ont lancé jeudi soir une nouvelle attaque contre le domicile de Mehdi Karoubi, figure de l’opposition réformatrice, a indiqué son site internet Sahamnews.

« Des bassidjis armés ont attaqué la maison de M. Karoubi et ont pénétré dans l’immeuble après avoir cassé la porte. Les gardes du corps (de M. Karoubi) ont été obligés de tirer en l’air », affirme Sahamnews.

« Les assaillants ont tiré et lancé des cocktails Molotov en direction de l’immeuble et l’ont encerclé », affirme le site qui ajoute que le « chef des gardes du corps de M. Karoubi a été violemment battu et a dû être transféré à l’hôpital ».

Toujours selon le site, « les assaillants ont finalement dû se retirer après l’arrivée des forces spéciales » autour de la maison.

L’attaque semble avoir été menée peu avant minuit.

Mercredi soir, des bassidjis avaient déjà attaqué l’immeuble M. Karoubi.

Des miliciens islamistes se sont rassemblés tous les soir devant la maison de M. Karoubi depuis dimanche pour « l’intimider et l’empêcher de prendre part à la manifestation pour la journée de Qods » (Jérusalem) qui doit avoir lieu ce vendredi à Téhéran, avait estimé mercredi Sahamnews.

Cette manifestation officielle est organisée tous les ans le dernier vendredi du mois de Ramadan pour soutenir les Palestiniens et contre Israël. L’année dernière, l’opposition avait organisé une manifestation parallèle à cette occasion contre la réélection controversée du président Ahmadinejad en juin 2009.

M. Karoubi est devenu depuis un an l’une des figures de l’opposition réformatrice au président Ahmadinejad, dont il conteste la régularité de la réélection.

L’ancien président du Parlement et sa famille sont soumis, depuis, à des agressions et intimidations régulières de la part des partisans du pouvoir. Nombre de ses proches ont également été arrêtés et emprisonnés, tandis que son journal était fermé.

La réélection du président Ahmadinejad, entachée de fraudes massives selon l’opposition réformatrice, a provoqué plusieurs mois de manifestations dans tout l’Iran, souvent organisées par l’opposition à la faveur de rassemblements officiels.

Cette contestation a finalement été brisée par une répression qui a entraîné des dizaines de morts et des milliers d’arrestations. Des dizaines d’opposants sont toujours emprisonnés, parfois après avoir été condamnés à de lourdes peines de prison.

 

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous