IranIran (actualité)Iran/Journée des Etudiants: La jeunesse a bravé les mesures...

Iran/Journée des Etudiants: La jeunesse a bravé les mesures répressives pour protester à travers le pays

-


Iran Focus : La Résistance iranienne fait état de nombreux mouvements de protestations à Téhéran et en province durant cette Journée des Etudiants. Selon des communiqués publiés par le Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) la population et la jeunesse iranienne s’est montré particulièrement courageux en bravant les interdits et les mesures répressives du régime pour s’opposer à la dictature intégriste. Selon les communiqués du mouvement qui se base sur le réseau de la Résistance à l’intérieur du pays, des centaines d’étudiants de la faculté industrielle de l’eau et de l’électricité de Téhéran ont manifesté aux cris de  « Mort au dictateur » et « Libérez les prisonniers politiques ».

Les étudiants de polytechnique scandaient « Mort au dictateur » alors qu’ils étaient encerclés par les forces répressives. Des miliciens du Bassidj ont affronté les étudiants en blessant nombre d’entre eux. Hier soir également des éléments du ministère du Renseignements de l’université (Harassat) ont attaqué la cité universitaire, confisquant les tracts appelant à la manifestation d’aujourd’hui.

A l’université technique de Téhéran, les manifestants ont organisé un rassemblement de protestation devant l’établissement contre la venue de Harandi, un commandant des pasdaran. Un étudiant a été arrêté par les services de renseignement. A la faculté des Arts, les étudiants ont marqué la journée en tapissant les murs et les chaises de slogans comme « Mort au dictateur » et « Khamenei Pinochet, l’Iran n’est pas le Chili ».

A la faculté des Sciences et de l’Industrie, les étudiants ont célébré une cérémonie en mémoire de leur camarade Kianouch Assa, tué dans le soulèvement de l’an dernier.
 
A Qazvine (nord)  les étudiants de l’université libre de Qazvine se sont rassemblés sur les places Qalam et Sa’at de la ville aux cris de « Mort au dictateur » et « Alla-o-Akbar » pour marquer la Journée des Etudiants. Ils ont reçu le soutien de la population en particulier des employés des administrations avoisinantes.  Les agents qui ont chargé le groupe pour procéder à des arrestations, ont reçu en retour à des protestations et des slogans  hostiles.

A Ispahan les étudiants de l’université industrielle  hier ont affronté les forces répressives. Une étudiante du nom de Mina Sa’adat a été arrêtée. La milice qui occupent depuis samedi l’établissement, vérifient les cartes des étudiants et procèdent à des interrogatoires.

A Yassoudj, dans le sud-ouest, pour protester contre la présence du frère du président des mollahs, Davoud Ahmadinejad, les étudiants ont organisé un sit-in qui s’est terminé dans un affrontement avec les agents du régime.

A Golestan, dans la nuit du 5 décembre, la cité universitaire des filles a été incendiée. Dans sa pure veine démagogique, le régime a accusé les étudiants d’avoir allumé l’incendie.

La population d’Arak hier également, à la veille de la Journée des Etudiants et pour la venue d’Ahmadinejad dans cette ville, a organisé des protestations.  Des attroupements se sont poursuivis jusque dans la nuit dans la rue Malek. Les agents chargeaient à coups de matraques, mais les gens ont réagi en brisant le pare-brise d’une voiture de police à coups de pierre. Toute personne qui tentait de prendre un film ou des photos était violement agressée par les agents.

A Racht (dans le nord de l’Iran), les étudiants de la faculté technique se sont rassemblés pour lancer des slogans hostiles au régime. Les agents ont procédé à trois arrestations et ont mis pour condition de leur libération la dispersion des protestataires.

A Machad (nord-est) les étudiants de l’université Ferdossi ont manifesté aux cris de « Mort au dictateur ». Le cortège a démarré devant la porte de l’université. Ils ont été rejoints par leurs camarades des écoles d’ingénieurs et vétérinaire, ainsi que de la faculté de Médecine. Pour les disperser, les unités anti-émeute ont chargé le cortège et procédé à trois arrestations.

A Zandjan, (nord ouest) les étudiants ont marqué cette journée par des rassemblements de protestation et en installant une bannière.

A Tabriz, ( nord-ouest), les étudiants de l’université libre, ont collé et distribué des portraits de la présidente élue de la Résistance iranienne, Maryam Radjavi, et célébré la Journée des Etudiants.  A Yazd dans le centre du pays, les étudiants ont aussi distribué des tracts.

Voir vidéo sur la manifestation du 6 décembre à l’université de Téhéran: http://www.youtube.com/watch?v=ZFWd0Fi8I-s

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous