IranIran (actualité)Conseil de sécurité: les Occidentaux accusent l'Iran de contrebande...

Conseil de sécurité: les Occidentaux accusent l’Iran de contrebande d’armes

-

AFP: Les pays occidentaux du Conseil de sécurité ont accusé vendredi l’Iran d’utiliser des méthodes de plus en plus complexes pour se livrer à la contrebande d’armes à l’étranger, violant ainsi les résolutions de l’ONU.

La Grande Bretagne, par la voix de son ambassadeur Mark Lyall Grant, a demandé au Conseil d’envisager de renforcer les sanctions tandis que la France a indiqué que les experts chargés des sanctions devraient enquêter sur les « techniques de subterfuge » de l’Iran.

Cette inquiétude est exprimée après la saisie de sept tonnes d’explosifs T4 dans des conteneurs en Calabre (Italie) en septembre et celle le mois dernier de 13 conteneurs dans lesquels se trouvaient des missiles, des mortiers et d’autres armes au Nigeria.

M. Lyall Grant a souligné que ces cargaisons saisies entraient dans le cadre de « violations planifiées » des sanctions contre l’Iran après d’autres saisies, dont certaines concernent des armes à destination de la Corée du Nord.

L’ambassadeur britannique a indiqué que le comité des sanctions du Conseil de sécurité devrait « envisager d’ajouter des éléments supplémentaires (à la liste des sanctions) pour prévenir de nouvelles violations ».

Martin Briens, représentant permanent adjoint de la France, a estimé qu’il existait « un flux considérable d’armes et d’autres produits dangereux qui est, une nouvelle fois, mis à jour ».

« Avec des itinéraires qui se confirment entre le port de Bandar Abbas et Lattakié (Syrie) notamment. Et de nouveaux itinéraires préoccupants, qui se dessinent en Afrique », a-t-il ajouté.

« Et encore, il ne s’agit sans doute que de la partie émergée de l’iceberg », a ajouté M. Briens pour qui cette contrebande « apporte la preuve que l’Iran continue de violer ses obligations internationales ».

Il a ajouté que cela montrait « également que les sanctions ont un impact, puisque l’Iran doit recourir à des itinéraires et des schémas de plus en plus complexes ».

L’ambassadrice américaine à l’ONU Susan Rice a appuyé les appels pour une enquête plus approfondie qui, a-t-elle dit, « nous aiderait à mieux comprendre et à stopper la contrebande d’armes par l’Iran ».

 

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous