IranIran (actualité)Iran : nouvelles manifestations à Téhéran ((chronologie)

Iran : nouvelles manifestations à Téhéran ((chronologie)

-

Iran Focus : Commémorant le soulèvement du 14 février et pour rendre hommage à Saneh Jaleh et Mohammad Mokhtari, les deux martyrs de cette journée , les manifestants sont à nouveau dans la rue.  (chronologie)

Des protestations prennent forme dans diverses parties de la capitale iranienne notamment sur les places Vanak, Vali-Asr, Haft-e-Tir, la rue Sohrevardi et celles menant à l’avenu Azadi, aux cris de  “Mort au dictateur”, rapporte un communiqué de la principale force de l’opposition organisée, CNRI

 « Les forces répressives cherchent à repousser les manifestants avec des gaz lacrymogènes. Des tirs de balles et des slogans retentissent dans la rue Salsebil, » ajoute le communiqué.

Dans les villes de Chiraz et d’Ispahan des manifestations et affrontements ont été également été signalés. A Ispahan, la population contre attaque les forces de répression en scandant « mort à Khameneï, mort au dictateur »

Voici une chronologie partielle des incidents de la journée :

14h00 (locale)
Téhéran avenue Sohravardi les manifestants lancent les slogans « mort au dictateur »

15h00
Les manifestants affluents vers la place Vali Asr, des affrontements ont éclaté sur cette place, les forces de sécurtié ont lancé des gaz lacrymogène.

15h20
Place Vali Asr la population scande « mort au dictateur, mort à Khamenei »
Les forces de sécurité ont chargé la foule mais la foule est très nombreuse. Les forces de répression ont tiré des gaz lacrymogène.  Mais les manifestants continuent  à occuper la place.
Des manifestants se dirigent également vers l’avenue Pasdaran.
Des manifestants se sont également rassemblés à proximité de Jamé Jam le centre de la radio télévision d’Etat.

15h30
Avenue Enghelab des manifestants ont réussi à se rassembler. La composition des manifestants est très divers,  jeunes et personnes âgées. Par rapport à lundi la foule est plus dense. Des tirs ont été entendus.

15h40 
Sur l’avenue Park Vey (avenue Tchamrane) des affrontements ont éclaté entre les manifestants et les forces de sécurité. Les manifestants scandent « Seyed Ali (Khameneï), c’est le moment de partir  (sed Ali vaghté raftané) !

16h00 
Place Vali Asr (Mosadegh) les Bassij rentrent dans la foule en empruntant des ambulances pour arrêter des manifestants puisque les véhicules des forces de sécurité sont attaqués par les manifestants.
 
16h15 
Avenue Amir Abad (près de la cité universitaire de Téhéran), les jeunes se défendent à coup de pierre face aux forces de répression. De nombreux réservoirs d’ordure sont en feu.  Les forces anti-émeutes motorisés (voltigeurs) coupent l’avenue Vali Asr pour empécher les manifestants d’avancer.

 
16h30
Les affrontements sont violents vers la cité universitaire les forces de répression ont fait venir de nombreux véhicules et voltigeurs.

16h40 
Avenue Enghelab, Vali Asr, Taleghani des tirs ont été entendus. La population est très nombreuse et les communications de portable fonctionnent dans ces quartiers. Avenue Enghelab les slogans de la foule sont : « mort au dictateur, mort à Khamenei », « Seyed Ali (Khameneï) doit savoir, il sera bientôt renversé »

 18h Téhéran
Carrefour Mirdamad, les manifestants ont scandé « mort au dictateur » ce qui a entrainé un affrontement avec les froces de sécurité qui ont lancé des gaz lacrymogène.

18h30
Avenue Azerbaïdjan à Téhéran
Les jeunes continuent à affronter les forces de sécurité en scandant le chant O Iran l’hymne nationale de la Résistance et  criant à l’intention des bassidjs : « venez vous battre »

18h40
Avenue Enghelab de nouveaux affrontements ont éclaté. La population continue à scander des slogans contre le régime et les policiers frappent sauvagement.
Avenue Jamalzadeh des affrontements viennent d’éclater : le slogan est : « Khjamenei doit savoir qu’il sera bientôt renversé ».

 

 

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous