IranIran (actualité)Irak: les Moudjahidine iraniens demandent l'évacuation des blessés d'Achraf

Irak: les Moudjahidine iraniens demandent l’évacuation des blessés d’Achraf

-

AFP: Les Moudjahidine du peuple iranien ont demandé vendredi l’évacuation de leurs blessés du camp d’Achraf, en Irak, et dénoncé comme un « crime » une intervention de l’armée irakienne contre ses occupants qui a fait plusieurs morts plus tôt dans la journée.

« L’urgence, c’est l’évacuation des blessés vers un hôpital américain ou vers un pays étranger, la Suisse par exemple », a déclaré à Paris un porte-parole du Conseil national de résistance iranienne (CNRI), dont l’Organisation des Moudjahidine du peuple iranien (OMPI) est la principale composante.

Le CNRI, principal mouvement d’opposition extérieur au régime iranien, est basé au nord de Paris.

Selon ce porte-parole, le camp d’Achraf, qui compte quelque 3.500 habitants, est soumis à « un blocus médical ». Le CNRI a avancé à la mi-journée un bilan de 31 morts, « dont certains sont décédés des suites de leurs blessures » et affirmé que 300 personnes avaient été blessées, dont 19 très gravement.

Ce bilan, invérifiable de source indépendante, est beaucoup plus élevé qu’un décompte obtenu par l’AFP en Irak de sources militaire et hospitalière faisant état de 3 morts.

Le porte-parole a accusé le gouvernement irakien d’avoir coordonné cette opération contre le camp d’Achraf avec le régime iranien. Il a assuré que des démarches diplomatiques avaient été entreprises auprès des Etats-Unis, de l’ONU et de l’Union européenne.

« Ce serait une honte pour la communauté internationale de rester inerte face à ce crime », a-t-il ajouté.

En visite dans le nord de l’Irak, le secrétaire américain à la Défense, Robert Gates, s’est dit « très préoccupé » par ces heurts, dont les circonstances demeuraient floues.

De son côté, le Haut commissariat de l’ONU aux droits de l’Homme a exhorté les forces irakiennes à faire preuve « d’extrême retenue ».

L’OMPI est née en 1965 avec l’objectif de renverser le chah d’Iran.

Après une brève période de légalité avec la révolution islamique de 1979, l’OMPI est déclarée hors-la-loi en 1981 après une manifestation sévèrement réprimée. Ses militants seront accueillis quelques années plus tard en Irak, en pleine guerre contre l’Iran, et combattent aux côtés des forces de Saddam Hussein. Quelque 3.500 Moudjahidine demeurent toujours à Achraf.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous