IranIran (actualité)Iran: la catastrophe écologique menaçant le lac d'Oroumieh fait...

Iran: la catastrophe écologique menaçant le lac d’Oroumieh fait des remous

-

AFP:  Le sauvetage du lac d’Oroumieh, menacé de disparition dans le nord-ouest de l’Iran, a pris une dimension politique après la répression cette semaine d’une manifestation d’habitants de la région qui dénonçaient l’inaction de Téhéran face à une catastrophe écologique majeure.

Le lac d’Oroumieh, l’un des plus grands lacs salés du monde, a perdu la moitié de sa surface au cours des 20 dernières années du fait de la multiplication des barrages sur les rivières l’alimentant.

Ce lac classé réserve mondiale de biosphère par l’UNESCO depuis 1976 pour sa faune et sa flore exceptionnelles, pourrait disparaître à brève échéance si rien n’est fait pour le sauver, selon des responsables locaux.

Le refus du Parlement d’examiner un projet de sauvetage présenté à la mi-août par les députés de la région a mis le feu au poudre, provoquant le 27 août une manifestation de la population d’Oroumieh sévèrement réprimée par les forces de l’ordre, selon plusieurs sites d’information iraniens.

Cette répression, qui a fait des blessés et entraîné de nombreuses arrestations, selon ces sources, a été critiquée par le député d’Oroumieh, Javad Jahangirzadeh.

Tout en reconnaissant que la manifestation était illégale, il a souligné que les autorités feraient mieux de trouver une solution (au problème) plutôt que de répondre aux protestations par la force, lors d’une réunion d’experts vendredi, organisée par le site conservateur Khabaronline.

99% de la population est inquiète, et les manifestations ont montré son unité pour sauver le lac, a-t-il souligné en souhaitant que cette question environnementale et sociale ne devienne pas un problème de sécurité pour le régime.

La population réclame à juste titre des mesures, et les autorités devraient répondre à ses demandes, a estimé de son côté l’imam de la prière d’Oroumieh, l’hodjatoleslam Gholamreza Hassani, cité samedi par le quotidien Tehran Times.

Les citoyens ont le droit de faire valoir leurs revendications sociales et environnementales, a déclaré en écho un autre parlementaire d’Oroumieh, Nader Qazipour, au même journal.

Ni les autorités ni les médias officiels n’ont évoqué jusqu’à présent l’affaire.

Mais plusieurs sites d’opposition ont affirmé que les autorités s’inquiétaient de slogans régionalistes réclamant davantage d’autonomie qui auraient accompagné la manifestation du 27 août et d’autres de moindre ampleur l’ayant précédée.

Cette région est habitée par une population majoritairement azérie turcophone –la principale minorité d’Iran, représentant plus de 20% de la population.

Sur le plan écologique, les responsables locaux ont souligné que le lac d’Oroumieh risquait des disparaître complètement d’ici deux à quatre ans si des mesures d’urgence n’étaient pas prises, avec des conséquences apocalyptiques.

La disparition du lac laisserait 10 milliards de tonnes de sel ouverts à tous les vents, et pourrait entraîner le déplacement de 14 millions de personnes, a averti M. Jahangirzadeh. Les poussières de sel risquent de menacer l’écosystème de toutes les régions voisines.

Les tempêtes de sel pourraient rendre la vie difficile à de nombreuses provinces voisines, jusqu’à Téhéran, ainsi qu’à des pays voisins comme l’Irak et la Turquie, a affirmé de son côté l’hodjatoleslam Hassani.

Jusqu’à présent, le gouvernement n’a pris aucune mesure pour résoudre ce problème, a accusé M. Jahangirzadeh sur Khabaronline pour expliquer la radicalisation de la population qu’il a appelée à poursuivre sa lutte. Les protestations ne doivent pas cesser tant qu’elles n’auront pas atteint leur objectif.

Le projet rejeté par le Parlement prévoyait d’alimenter le lac avec de l’eau provenant du fleuve Araxe, frontalier avec l’Arménie et l’Azerbaidjan à quelque 70 km plus au nord.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous