IranIran (actualité)France/ Iran: manifestation de soutien aux opposants iraniens du...

France/ Iran: manifestation de soutien aux opposants iraniens du camp Liberty en Irak

-

AFP:  Plusieurs centaines de personnes ont manifesté samedi à Paris en soutien aux opposants iraniens du Camp Liberty en Irak à l’appel de l’Organisation du Conseil national de la résistance iranienne (CNRI) après la mort de huit personnes dans ce camp près de Bagdad début février.

Le Haut commissariat aux réfugiés doit assumer la responsabilité totale du Camp Liberty, ont proclamé les manifestants après un hommage aux victimes.

Située sur une ancienne base américaine, le camp Liberty abrite quelque 3.000 opposants iraniens de l’Organisation des Moudjahidine du peuple iranien (OPMI).

Il s’agit d’opposants évacués en 2012 d’un autre camp de réfugiés en Irak, Achraf, au terme d’un accord entre l’ONU et Bagdad. Liberty est considéré comme un camp de transit avant le départ des Moudjahidine d’Irak, où ils sont arrivés dans les années 80.

Le camp Liberty a été la cible le 9 février d’une attaque au mortier et à la roquette, qui a fait huit morts et des dizaines de blessés, selon l’opposition iranienne, qui accuse Téhéran.

Les manifestants ont aussi demandé la mise à l’écart de l’envoyé en Irak de l’ONU, Martin Kobler, l’accusant d’avoir menti aux habitants du camp de Liberty en les envoyant dans une prison à ciel ouvert, après leur avoir donné des fausses promesses de sécurité et de transferts rapides vers des pays tiers.

Un Moudjahidine résident du camp Liberty, Mohammad Hossein Barzmehri, 61 ans, est décédé samedi matin faute d’accès à des soins basiques, a indiqué le CNRI basé à Auvers-sur-Oise près de Paris dans un communiqué après la manifestation.

Dans une prise de parole avant la manifestation, qui visait aussi la dictature religieuse en Iran, l’ancien patron des services secrets intérieurs français, Yves Bonnet, a suggéré à la France de rompre ses relations avec l’Iran et une reconnaissance du CNRI.

Les Moudjahidine du peuple sont la principale composante du CNRI. Après le Royaume-Uni en 2008 et l’Union européenne en 2009, les Etats-Unis les ont retirés fin septembre de leur liste noire des organisations terroristes.

 

 

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous